Ta gardienne me dit que tu attaques les animaux à la télé et tu es très réactive aux congénères, aux chats. Tu sautes aussi sur les gens et encore plus sur les enfants ou bébés pour jouer et parce que tu aimes les gens. C’est très dérangeant pour elle et surtout pour les gens dans la rue et ceux qui viennent vous rendre visite, et ce serait bien si tu pouvais un peu maîtriser et calmer tes ardeurs. Qu’as-tu à me dire Tess ?

Que je suis navrée, je ne me rends pas bien compte, je suis de tempérament gai, joueur, un peu fofolle et j’aime le contact. Pour moi c’est tout naturel et je ne contrôle pas mes pulsions, c’est automatique,  je ne peux pas vraiment m’en empêcher mais j’ai bien entendu ta demande et je vais essayer de me calmer. Vais-je y arriver ? Je ne sais pas à vrai dire, je ne sais même pas comment faire pour être autrement. Je suis comme je suis.

Son regard exprimait de l’inquiétude et des questions, et je lui ai promis de l’aide en ce sens, qu’on allait l’aider à être un peu plus apaisée et avoir moins de     lorsqu’elle croise un humain ou un animal.