THAI, tes gardiens me chargent de communiquer avec toi, acceptes-tu de répondre à leurs questions :

 Mon chien a 14 ans il est paralysé du train arrière depuis presque 1 ans nous l’aidons pour tout il mange boit mais couine sans arrêt ne dors plus beaucoup la situation est compliqué pour nous comme pour lui j’imagine je ne sais pas s’il souffre physiquement et ou moralement ? A-t-il des choses à nous dire ? Est ce qu’il nous en veut ? J’ai tellement mal de le voir comme cela, est ce qu’il a conscience de son état ? Mon mari est malheureux car c’est son compagnon de toujours.
Dis-leur que je les aime et les remercie pour tout ce qu’ils font pour moi. Je ne peux pas leur en vouloir, au contraire, ils ont beaucoup de patience avec moi et me soignent du mieux qu’ils peuvent. J’ai vécu une belle vie de chien, je suis son petit garçon, son fils et je sais que c’est très difficile pour lui de me laisser partir.

Mais je suis sur mon chemin, je prépare mon départ depuis un petit bout de temps et ils doivent se préparer aussi. Depuis mon handicap, plus rien n’est comme avant pour moi et pour eux non plus. J’ai beaucoup de reconnaissance et de gratitude, mais je commence à avoir de plus en plus de mal à gérer la situation et les douleurs. Je souffre et me réfugie beaucoup dans mon corps astral et surtout je ressens de plus en plus souvent des fourmillements et parfois comme des décharges électriques.

Cela me rend nerveux et impatient. Je traîne ma vie, je suis ankylosé et j’aimerais tant pouvoir bouger. L’appétit va encore, alors il n’y a pas encore urgence, mais préparez-vous tout doucement à m’aider à partir. Je sais que vous le ferez par amour pour moi et si mon départ se passe dans de bonnes conditions, je pourrai me reposer et me ressourcer pour vous revenir très vite.

Ne soyez pas triste, je reste relié à vous, mon âme est éternelle et vous retrouvera un peu plus tard dans le corps physique d’un chien en pleine forme.

Je vous aime, vous êtes mon papa et ma maman et je resterai toujours votre petit où que je sois.