Ti’Lord de Vieve, tu boîtes, pourquoi ? Tu as mal où ? Au garrot, au dos, aux jarrets, ou ailleurs ? Dis-moi où, montres-moi ?

Oui j’ai mal à la patte et à l’arrière train. Je sens souvent une forte pression dans l’arrière train et la douleur devient lancinante et descend jusqu’aux jarrets des deux côtés, mais plus à droite. C’est douloureux et inconfortable, surtout dans les positions de sauts où l’appui me donne l’impression de coincer quelque chose (nerf sciatique ?) Je ressens aussi une douleur du côté droit qui descend jusque dans l’antérieur droit (tendinite ?)

Es-tu bien dans les fers aux pieds ?

Le côté droit me pose problème.

Te sens-tu bien dans cette écurie Ti’lord ? Aimes-tu ton box ?

L’écurie en elle-même me semble être une bonne écurie, il n’y a rien à redire, on s’occupe bien de moi. Mon box, je ne l’aime pas trop, il y règne des énergies qui ne sont pas top et pour pouvoir m’en débarrasser et me ressourcer, j’ai besoin de plus d’activités et de sortir plus souvent au pré.

J’aimerais passer plus de temps avec mon gardien, j’aimerais aller en promenade, prendre du temps avec lui pour qu’il en profite pour se vider la tête et n’avoir que pour seul objectif, l’envie d’être ensemble, de vivre un état fusionnel lorsqu’il me monte et qu’il oublie ses tracas et surtout mes problèmes de santé. C’est important pour les sauts certes, mais il n’y a pas que ça, il est aussi important de pouvoir se retrouver tous les deux dans l’intimité d’un moment que nous partageons, rien que tous les deux.

Es-tu heureux avec lui ? C’est la personne qui te donne des pommes et de l’affection.

Dis-lui que c’était inutile de rajouter ce détail, c’est mon gardien, je suis relié à lui et je sais qui il est et ce qu’il fait pour moi. Je sais qu’il m’aime et moi aussi je l’aime et lui suis très attaché. Je suis désolé pour ces problèmes de boiterie, désolé de lui occasionner des tracas, la tension est parfois vive et surtout omniprésente, et du repos pour les sauts serait nécessaire.

Je suis un tendre et lui aussi. Derrière notre apparence qui nous donne l’impression d’être de fortes personnalités, se cache en réalité une personne et un cheval très sensibles. Ma mission est de l’aider à se révéler à lui, à lui faire prendre conscience que la vie est autre que celle de se laisser vivre, et qu’il est parfois nécessaire de faire une halte, afin de s’observer et pouvoir se reconnecter à sa source.

Mes boiteries sont là pour le lui montrer. Lui montrer qu’on peut être heureux en vivant des choses simples, des sorties qu’il improvise juste pour se ressourcer et penser à autre chose. Il est temps pour lui de développer ses capacités extra-sensorielles et s’ouvrir, avoir une plus large prise de conscience de qui il est, de ce qu’il est. Pas facile de sortir de sa zone de confort, je le lui accorde, mais c’est très gratifiant et je serai là pour l’aider dans ce cheminement.