Merci, j’ai trouvé le message de Tintin,

Je suis juste contente qu’il se soit libéré, je sentais bien que d’avoir gardé ses cendres dans la pièce où dorment  ses copains n’était pas une très bonne chose ….je voulais qu’il profite un peu d’eux je ne voulais pas le mettre dans le froid de l’hiver …..

Depuis votre communication téléphonique, je me suis libérée, de la lourdeur qui m’accompagnait depuis son euthanasie, que j’avais faite pour ne pas le laisser se voir dépérir. 3 jours avant il était joueur et gai et il a décliné en 2 jours  d’où ma décision : on ne peut guérir d’un FELV.

Il est maintenant dans le jardin, à sa place  ou il aimait guetter les lézards.

Merci de m’avoir aidé  et d’avoir accompagné mon trop gentil petit félin.

Au revoir ma petite boule d’amour, je pense à toi avec moins de peine, et j’espère qu’au  paradis des gentils Somalis  tu as trouvé plein de plumes  pour me les relancer … Tu es dans mon cœur.

Très Cordialement    Catherine