width=Ma rencontre avec Titi s’est faite dans cette belle prairie d’un vert fluo qui se trouve juste avant le jardin des animaux. Il était allongé dans l’herbe et un air de printemps s’en dégageait, des jonquilles, des narcisses, des pâquerettes et des jacinthes de toutes les couleurs. A mon approche il s’est levé et faisait des petits et grands sauts à droite, à gauche, ces bonds ressemblaient à de l’acrobatie et il s’amusait beaucoup. Cela m’a fait rire et il s’est arrêté pour me dire :

C’est pour te montrer que je suis heureux, je ne ressens plus aucune douleur, je suis nettoyé, purifié et débarrassé de toutes ces énergies qui ne m’appartenaient pas, et j’ai retrouvé la forme et la force de ma jeunesse.

Dis à ma gardienne que je me sens bien et que je suis heureux ici. Je me repose et me ressource et lorsqu’elle sera prête, j’ai très envie de lui revenir dans un corps physique en pleine santé pour vivre une nouvelle aventure avec elle. J’ai eu ce virus qui m’a beaucoup affaibli, elle m’a soigné avec amour et avec succès, puis cette voiture qui m’a propulsé contre un mur ne m’a malheureusement pas raté. J’ai senti des douleurs de la tête aux pattes, tout le côté gauche me faisait souffrir (épanchement, colonne vertébrale) et le traumatisme et le choc m’ont fait sortir de mon corps. Puis plus rien n’était comme avant, ce n’étais plus mon corps, il m’arrivait de le regagner de temps à autre pour me nourrir, mais la plupart du temps, il était habité par des énergies malveillantes qui ont profité de mon état pour se nourrir de moi.

J’étais là avec vous, mais ce n’était plus moi, tu l’as bien compris et j’ai très vite perdu les fonctions musculaires. Le choc et le traumatisme ont surtout endommagé mon cerveau et tu ne pouvais plus rien pour moi. J’étais sur mon chemin depuis l’accident et je préparais mon départ, je ne voulais pas être amputé, les dégâts neurologiques étaient trop importants et ont complétement ankylosé et paralysé toutes les fonctions de mon corps.

Vous avez pris la bonne décision de m’aider à partir, c’était mon souhait et je vous en suis très reconnaissant. Je sais que c’est par amour pour moi et que c’était très difficile à assumer pour vous. J’ai vécu une belle vie de chat avec vous, j’étais déjà chez toi, et je me devais d’y revenir pour te protéger et veiller aux énergies de la maison. J’ai eu des années remplies d’amour et d’attentions et j’avais bien entendu très envie de rester, alors que tu avais réussi à enrayer ma maladie pour profiter des câlins et des moments de tendresse. Cet accident en a voulu autrement et me donne à présent la possibilité de me reposer et me ressourcer, et lorsque tu te sentiras prête, je te reviendrai dans un corps physique en bonne santé.

Dis-lui que de l’autre côté, si notre départ s’est passé dans de bonnes conditions, nous avons accès à un plan où ne règne que paix et harmonie. Toute la famille, tous les ancêtres décédés étaient là pour me tendre la main et m’aider à faire le passage dans la lumière. Sa foi, son amour m’ont laissé partir sans trop d’entraves et j’ai traversé le pont des fleurs bien accompagné. Puis j’ai gravi les marches de l’escalier de l’arc en ciel pour profiter de cette belle clairière, avant de pousser la porte du paradis des animaux.

Dans ce haut lieu magique, vous les humains n’avez pas accès, et je n’ai besoin de personne pour s’occuper de moi. Lorsque je pousserai la porte, je ne serai pas seul, j’aurai la joie et le plaisir d’être entouré de congénères et de toutes races d’animaux.

Je t’ai fait un signe, la triplette c’était moi, c‘était pour te montrer que je pouvais toujours encore me manifester à toi. Et tu en auras d’autres avant mon retour.

Le bras griffé ce n’est pas moi, ce sont ces énergies, ces entités malveillantes qui avaient pris possession de mon corps. Mon départ et l’aide des tiens m’en ont délesté. J’en suis libéré et je te demande de faire le nécessaire afin de nettoyer la maison. J’ai peur qu’elles ne  vous veulent du mal même si vous êtes dans la lumière, un moment de fatigue, de vulnérabilité ou parfois juste une pensée négative peut vous rendre fragile et accessible. La moindre petite brèche leur donne l’occasion de s’accrocher à vous.

Je vous aime et je veille sur vous, occupe-toi de procéder à un sérieux nettoyage.