width=Titou, ton gardien me dit que depuis peu tu agresses Ti Coeur et ce sans raison. Ti Cœur avec qui tu as toujours joué, auprès de qui tu étais toujours collé, et qui ne se laisse pas faire, il devient méfiant et répond à tes agressions. Lorsque la crise est passée, tu veux à nouveau jouer avec lui, mais ce dernier est désormais de plus en plus réticent. Que se passe-t-il Titou ? Pourquoi ces attaques et ces grognements contre Ti Cœur ?

Je ne peux pas bien l’expliquer, cela me prend, j’ai des pressions dans la tête et je l’attaque pour m’en débarrasser. Je me sens comme habité par des énergies qui ne m’appartiennent pas, ça arrive comme des pulsions et je ne suis plus moi-même. Ça me rend triste et malheureux, je l’aime mon compagnon, il m’a accueilli chez vous avec beaucoup de respect et son amour conjugué au vôtre m’a aidé à oublier mes angoisses et mes peurs.

Les peurs de quoi ou de qui Titou ?

La peur de l’abandon, me retrouver seul dans la rue, à errer le ventre vide qui crie famine et espère trouver une bonne âme qui vous donne un peu de nourriture. C’est difficile de se retrouver d’un jour à l’autre dans la rue, de comprendre que ton gardien t’a lâchement abandonné parce que tu es devenu une charge pour lui et que plus jamais il ne reviendra te chercher.

C’est difficile de trouver à manger et il faut s’armer de courage pour se défendre contre les congénères qui sont plus forts que toi.

J’ai eu de la chance de vous avoir trouvé, que vous m’avez donné un foyer chaleureux, rempli d’amour et que Ti Cœur m’a accepté et considéré comme son frère. Je suis heureux et j’ai une belle vie depuis que vous m’avez adopté et je ne comprends pas ce qui m’arrive, je me sens comme poussé par une force maléfique, j’ai des bourdonnements dans le crâne et je vois du noir, cela me rappelle les peurs de la rue et j’attaque Ti Cœur, j’ai l’impression qu’il me veut du mal et je réagis.

Dès que ce moment de folie est passé, je suis triste et malheureux. Je me sens comme vidé et j’ai besoin de me réfugier et de jouer avec Ti Cœur pour l’oublier, mais je vois bien qu’il n’est pas d’accord, que lui aussi a peur de moi et de mes réactions.

Aidez-moi, je vous aime tous et ne veux pas me retrouver de nouveau dans la rue.

Ne t’inquiète pas Titou, ils ont fait appel à moi pour vous venir en aide et on trouvera une solution pour que tout redevienne comme avant.