TOOMUCH1Toomuch, ta gardienne me demande de communiquer avec toi, car depuis 10 jours où elle t’a emmené faire un petit spectacle, tu as énormément changé, et ton comportement est très bizarre. Tu as refusé de remonter dans le van pour le retour et vous avez été obligés de faire 35 km à pied. D’autre part tu t’en es pris à ta copine jeudi et depuis ce week-end tu n’es plus le même, tu n’as plus le même comportement. Que se passe-t-il et que peut faire ta gardienne pour te venir en aide ou améliorer quelque chose pour toi ?

Je suis navré, je me rends compte que je lui crée des soucis, mais c’est plus fort que moi. Désabusé par le comportement des humains, j’ai eu la chance d’être adopté par elle, et je commençais à lui faire confiance, à me sentir en confiance et recommencer surtout à me faire à nouveau confiance.

Peux-tu m’expliquer pourquoi Toomuch ?

J’ai des capacités certes, et j’aurais peut-être pu être un bon cheval de compétition, mais j’ai aussi une très forte personnalité, et lorsque j’ai compris que je ne devais servir qu’à ça, je me suis senti utilisé et cela a bloqué tous mes moyens. Très vite les motivations n’étaient plus les mêmes et plus je m’acharnais à vouloir être un bon cheval, plus mes résultats étaient moyens et la relation entre nous s’est détériorée jusqu’à ce que je n’en fasse qu’à ma tête. J’ai perdu confiance, confiance en elle, en moi et je redoutais l’échec. Je savais qu’elle allait me vendre et j’ai eu beaucoup de chance de retrouver un être sensible avec une grande ouverture d’esprit. Tout s’est bien passé, même si elle a pu ressentir certaines réticences, une certaine réserve de ma part et je commençais à retrouver confiance en moi, en l’humain jusqu’à ce fameux spectacle.

C’est ce qui t’as perturbé ?

Je suis avant tout un solitaire. Je n’aime pas les bains de foule, les cris et les applaudissements. Je suis un équidé et comme tous les chevaux, j’ai besoin de ressentir une coopération, une fusion totale avec ma gardienne, et pour cela nul besoin de se donner en spectacle.

Elle me dit qu’il lui semble que tu avais pris plaisir aux exercices d’entraînement ?

Oui, mais c’était pour le plaisir, nul besoin de prouver à une foule de personnes que j’en étais capable.

C’est cela qui t’as bloqué ?

Oui, j’ai eu peur,  des angoisses sont revenues  et je n’arrivais plus à les contrôler.

Quel est le message que ta gardienne doit comprendre ? Elle a beaucoup d’amour pour toi et une réelle envie de te prouver que tu peux lui faire confiance. Que vous évoluerez tous les deux, qu’elle travaille aussi sur elle afin de s’apaiser et d’être sereine lorsqu’elle passe du temps avec toi.

Dis-lui merci, dis-lui que je regrette ce qui s’est passé, je ne voulais pas la peiner. Ma mission auprès d’elle n’est pas d’être un cheval de course ni de compétition ou de spectacle. Ma mission est bien plus noble et consiste à l’aider à s’ouvrir à l’amour inconditionnel, à se reconnecter à sa source afin de lui faire comprendre le vrai sens de son existence, et c’est un travail que nous avons à faire ensemble tous les deux, et lorsque tous les deux nous aurons assez de confiance en nous, nous pourrons partager avec les autres et pourquoi pas nous offrir et leur offrir un petit spectacle.

Et peux-tu me dire ce qui t’as pris de ne plus vouloir remonter dans le van ?

De l’entêtement, de la rancune aussi, il fallait bien lui faire comprendre.

Et la jument ?

Un mal-être, une colère, des années de remise en confiance gâchées, et un retour à la case départ, et surtout de la gêne, de la honte vis-à-vis d’elle.

Je vais lui transmettre tous les messages Toomuch et ne t’inquiète pas, ensemble vous retrouverez le chemin de la confiance et cette fusion qui vous appartient.