width=La connexion avec Ulka s’est faite juste avant le pont des fleurs. Elle était assise sur son arrière train et regardait tantôt vers l’avant vers le pont, et tantôt vers l’arrière avec un air nostalgique, un air qui en disait long quant à la décision à prendre, à savoir si elle revient en arrière, ou si elle traverse le pont des fleurs. Lorsque je lui ai expliqué que j’étais là pour l’aider à faire le passage, pour la libérer et rejoindre le jardin des animaux, elle m’a dit :

J’aspire à y aller, j’ai très envie de partir, ici ce n’est plus ma place mais j’ai du mal, sa douleur et sa culpabilité m’en empêchent encore et puis j’ai peur. J’ai peur de traverser ce pont, il me semble long et je crains de ne pas en voir le bout. C’est une drôle d’impression, mais on me retient toujours ici et j’ai peur de faire le saut.

Je l’ai rassurée et lui ai dit qu’elle peut partir en toute quiétude, son gardien ne souhaitait que ça afin qu’elle puisse se reposer et se ressourcer, et bien entendu lui revenir si elle le souhaitait.

Bien sûr que je veux lui revenir, qu’il n’ait aucun doute à ce sujet, c’est juste que j’ai du mal à partir et qu’il m’est donc impossible de préparer mon retour.

Tu pourras très vite le préparer ton retour Ulka, je vais t’accompagner un petit bout de chemin, mais je dois d’abord te donner un message :

« J’espère que tu vas bien mon gros gros, ici c’est dur sans toi, la vie n’a plus le même sens mais ça ira car je sais qu’on se retrouvera. Je pense à toi tout le temps, n’oublie pas, si tu peux revenir fait le, je t’attendrai, toujours. Je t’aime tant mon kaka »

Gros, gros, c’est vrai que je suis un peu grassouillet, mais gros, c’est un peu exagéré. Dis-lui que je l’aime aussi et que j’ai bien entendu très envie de lui revenir. Nous avons encore un travail à faire ensemble.

Ce sera fait Ulka, en attendant si tu es prête je t’accompagne un petit bout de chemin, et lorsque je m’arrêterai tu continueras d’avancer, n’aie pas peur, plus tu avances dans la lumière, plus tu te sentiras attirée par cette belle énergie d’amour qui règne de l’autre côté, et tu pourras veiller à ce que ton gardien trouve enfin la paix dans son cœur et son âme.

Oui je lui enverrai des signes et de bonnes énergies, et je me sens du coup prête et pressée de partir.

Nous nous sommes avancées jusqu’au pont des fleurs et je l’ai encouragée à continuer sa route. Elle m’a regardée et m’a dit merci, merci pour tout, je me rends compte combien il est important de rejoindre l’autre côté et je n’ai plus peur, je me sens en paix à présent.

Puis elle a continué son chemin, il y avait des fleurs de partout. Sont apparus des dizaines d’êtres de la nature qui l’ont guidée de l’autre côté et elle a pris l’escalier de l’arc en ciel et s’est noyée dans cette magnifique lumière.

Au revoir Ulka, à bientôt.