La connexion avec Uriel s’est faite après le pont des leurs. Il était debout et m’attendait de l’autre côté, à l’entrée de cette jolie clairière et j’ai été très surprise de voir un chat gigantesque, hors normes de par sa taille, alors que je croyais me connecter à un jeune et petit chat maigre, encore en pleine croissance. Il devait lire la surprise sur mon visage et m’a dit :

Oui je comprends ton étonnement, mais tu ne croyais quand même pas t’adresser à moi tel que j’étais sur le plan terrestre ? Dès le départ tu as su que j’étais un sage, que je vibrais sur un autre plan et tu as quand même l’habitude maintenant, lorsque tu te connectes à nous dans l’au-delà, d’avoir la chance de voir la force et la puissance qui se dégagent de nous. De par notre taille, mais surtout notre aura, notre rayonnement, nous irradions la terre entière.

Je ne pouvais même pas lui répondre que je m’attendais à le retrouver sous une forme gigantesque et merveilleuse, mais que je ne pensais pas le voir aussi vite et tout de suite après le pont des fleurs qu’il avait déjà capté mes pensées et qu’il m’a dit :

Je t’attendais et j’ai préféré t’accueillir ici où je peux te donner un message pour ma maman, car même si je fais partie des maîtres ascensionnés et que je vais monter dans d’autres sphères que le paradis des animaux, sur le plan terrestre elle était ma maman et j’étais son bébé, celui qu’elle n’a pas eu et j’aurais pu être le lien qui la relie à son futur compagnon. Je le suis mais d’une toute autre manière et de là-haut je serai bien plus efficace pour les protéger et veiller sur eux.

Je sais qu’elle t’a chargée de me dire qu’elle m’aime et que je lui manque beaucoup. Dis-lui que moi aussi je l’aime et que nos moments de tendresse et de câlins me manquent aussi. Aussi grand que je puisse le paraître, autant les moments de tendresse que nous échangions peuvent me manquer.

J’étais jeune, dans la fleur de l’âge et j’avais terminé ma mission auprès d’elle. J’étais là pour l’aider à se détacher affectivement, afin d’être libre dans son cœur et son esprit pour faire la rencontre avec son amoureux, pour se poser et construire une vie à deux en toute harmonie et surtout une grande simplicité.

J’étais guidé par l’au-delà, l’univers nous remercie et nous donne toujours ce dont on a besoin et avant tout ce que l’on mérite. Ce lien que je représente est le lien d’un garçon qu’elle a connu et aidé à travers un secret de famille, elle saura de qui je parle. Et c’est lui qui lui a envoyé cet homme digne de la rendre heureuse et épanouie.

J’aurais aimé rester plus longtemps, mais avant de partir vers d’autres cieux, j’avais besoin d’un peu de liberté et j’ai aimé me promener, me balader et découvrir des choses de la vie que je n’aurai plus jamais l’occasion de goûter car je ne descendrai plus jamais sur la terre, ou du moins je ne m’incarnerai plus jamais dans le corps physique d’un animal ou d’un humain

Dans quelques jours dès que mon âme  se sera envolée, elle pourra m’apercevoir dans le ciel, et après je partirai dans les hautes sphères où je veillerai sur elle et sur tous les siens. Elle pourra s’adresser à moi à tout moment et me demander tout ce qu’elle voudra, je serai toujours là pour elle et surtout je l’accompagnerai dans son évolution spirituelle jusqu’à la fin des temps.

Que je l’aime ma petite chérie maman d’amour, elle est et restera gravée dans mon cœur à tout jamais. Je vais, avant de poursuivre mon chemin, venir discuter avec elle si elle le souhaite et je viendrai aussi voir Cali, je lui dois des explications, et à lui aussi un grand merci pour son cœur rempli d’amour, à l’image de ma maman (miroir).

Merci à toi, à tous les êtres remplis d’amour et de compassion pour la terre, les animaux et toute l’humanité.

Puis aussi rapidement qu’il m’était apparu, aussi rapidement il s’est retiré et a disparu dans cette éblouissante lumière.

Uriel « lumière de Dieu » il portait bien son nom !