« Te sens tu bien depuis que tu es avec moi ? 

Manques-tu de quelque chose ? 

Souffres-tu physiquement lorsque je te monte et plus particulièrement lorsque nous sautons ? 

Pourquoi as-tu des réactions étranges à certains moments, as-tu eu des traumatismes avant d’être avec moi ? 

Pourquoi dans le van tu panique des fois ? 

Lorsque tu es en liberté au paddock et ou au manège j’ai l’impression que tu es paniquée est-ce le cas ? 

Penses-tu pouvoir faire la saison de concours ou sauter te poses des problèmes physiques ? 

Saches que je t’aime très fort et que je fais mon maximum pour que tu te sentes le mieux possible. »

Oui je me sens très bien avec elle. Nous sommes reliées l’une à l’autre lorsqu’elle est avec moi et lorsqu’elle me monte. Cela me change d’avant.

Pourquoi ?

Avant on attendait avant tout des résultats, des performances, je me sentais utilisée et il n’y avait aucune coopération entre mon gardien et moi. Je n’aimais pas ça et j’ai toujours encore du mal même avec elle, de faire des concours car cela me rappelle de mauvais souvenirs.

As-tu subi des maltraitances Vénus avant d’arriver chez ta nouvelle gardienne ?

On ne peut pas vraiment parler de maltraitances, mais plutôt de mauvais comportements, tels que me forcer à monter dans le van et de m’y enfermer pendant des heures, sans aucune raison, ou alors me laisser divaguer au manège pour ensuite me reprendre et me corriger brutalement. J’ai toujours beaucoup d’appréhension lorsque je m’y trouve, car les souvenirs resurgissent et c’est très angoissant. Cela m’occasionne  une grande inquiétude.

Te sens-tu en sécurité maintenant ?

Oui j’ai toute confiance en elle, seulement parfois les mémoires reviennent et me créent du stress. Je ne manque de rien avec elle, j’ai juste besoin d’évacuer ces anciennes peurs.

J’ai quelques douleurs lorsque nous sautons, surtout au niveau du dos ver la croupe, mais ça reste dans le domaine du supportable, bien que ça crée également une tension lorsque nous faisons des sauts. Je n’aime pas les concours et je préfèrerai m’abstenir de sauter.

Dis-lui que je suis navrée, je sais que c’est important pour elle, mais tant que je ressens des pressions, il me sera difficile d’être zen et au top.

Je sais qu’elle m’aime et moi je l’aime aussi. Cette période passée ensemble me donne de nouveau le sentiment d’exister et j’ai confiance en elle pour m’aider à retrouver la joie et la confiance en moi. Lorsque nous sommes tous les deux elle est avec moi, je le ressens très fort et cela me redonne confiance en l’humain.