width=Ta gardienne me charge de te transmettre des messages et aimerait que tu répondes à ses questions :

Je remercie Vindaly de partager mon quotidien et je suis heureuse que nos chemins se soient croisés. Je l’aime beaucoup et je ferai mon maximum pour qu’il soit épanoui et heureux. Qu’il n’hésite pas à partager ses besoins et attentes.

 Questions:

Est-ce qu’il va bien physiquement? A-t-il des douleurs? Ressent-il des gênes (notamment au niveau respiratoire)? 

Est-ce qu’il va bien mentalement? :

-parfois, on l’entend miauler fort devant la chambre? Et il court également soudainement. Est-ce qu’il ressent quelque chose et peut me dire ce qui ne va pas? 

-est-ce qu’il s’ennuie? Je constate qu’il dort beaucoup. Qu’est-ce que je peux faire pour améliorer son quotidien?

 -comment vit-il la disparition de Billy? 

-comment se passe son entente avec Shopy? Parfois, il lui monte dessus et lui arrache les poils. Est-ce qu’il pourrait être plus doux avec Shopy?

-Comment se passe son entente avec Bounty? Est-ce qu’il pourrait l’aider à trouver sa place dans la maison et auprès de Shopy et lui?

 -Vindaly a tendance à beaucoup manger, pourriez-vous lui dire qu’il y aura toujours assez à la maison et qu’il est nécessaire de se réguler pour faire attention à son poids et à sa santé. 

A-t-il des préférences pour la nourriture?

-Vindaly aime beaucoup sortir mais je dois limiter ses sorties car il y a des dangers. Pourriez-vous lui demander de faire très attention, de ne rien manger dehors et ne pas aller près des routes?

 -Pourriez-vous lui dire que nous pourrions accueillir prochainement des chatons qui seront là en attendant d’avoir une famille pour la vie et s’il peut les aider?

Je suis très content de pouvoir répondre à ses questions, car je sais qu’elle s’inquiète souvent pour moi, elle me regarde et se pose plein de questions quant à ma santé, si je suis bien, et cela lui crée du stress que je ressens très fortement aussi.

Dis-lui que je vais bien, évidemment que j’aimerais sortir, évidemment que j’aurais besoin de me ressourcer avec les énergies de la terre, évidemment que Billy me manque, nous étions très proches. Mais depuis qu’il est monté au jardin des animaux, je me sens délivré d’un gros poids, car il s’accrochait à moi et cela m’a beaucoup perturbé.

Depuis qu’il est au jardin des animaux, nous pouvons communiquer ensemble, il vient faire des petits coucous et cela me fait beaucoup de bien. Quant à Shopy il est un chat timbre-poste et doit aussi te nettoyer énergétiquement, et lorsqu’il se débarrasse d’énergies qui ne lui appartiennent pas, je me charge de les lui enlever. Parfois un peu brutalement je l’admets, mais comme nous ne pouvons trop sortir il faut que ce soit efficace. Sinon nous nous entendons, chacun a sa place et son rôle auprès de toi, mea culpa pour les poils que je lui arrache au passage, je vais essayer de faire un effort.

Me concernant, Bounty a toute sa place avec nous et Billy me dit qu’il attendait de voir, et que peut-être il nous reviendrait très vite, que si c’est OK pour toi il y aurait un transfert d’âme avec lui.

Avant de continuer à répondre à tes questions, il faut que je te dise que moi aussi je t’aime beaucoup et je suis bien content et heureux du message que tu m’as adressé. Mais je sais déjà tout ça, je ressens beaucoup d’amour dans ton cœur pour nous tous et pour tous les animaux. Tu as beaucoup d’empathie et de compassion et cela nous remplit de joie, nous les animaux, nous en avons bien besoin, les temps sont difficiles pour vous les humains, mais pour nous aussi. J’ai de la chance d’être avec une gardienne au cœur rempli d’amour.

Physiquement je vais bien, quelques gênes, oppressions respiratoires parfois, mais rien de douloureux ou d’alarmant. Parfois je ressens une démangeaison très vive qui apparaît soudainement et cela me fait courir, espérant m’en débarrasser. C’est une vive brûlure, une piqûre, et lorsque je bouge très vite ça disparaît (parasites ? problèmes de peau ?) Lorsque je miaule fort devant la chambre, c’est parce qu’il y a des énergies négatives qui me créent des angoisses.

Je suis un chat de type nettoyeur et je suis avant tout chargé des énergies du lieu et ce serait bien de faire venir quelqu’un pour s’en occuper. Lorsque je dors, je transmute des énergies négatives et cela me fatigue et m’épuise fortement.

Je n’ai pas le temps de m’ennuyer, au contraire, j’ai plutôt beaucoup de travail. Il existe un tas de mémoires dans ce lieu et pour moi c’est impossible de les supporter, je veille juste à ce qu’on ne soit pas trop nombreux à squatter l’endroit, je les invite le plus possible à continuer leur route, mais c’est parfois assez usant. Fait appel à un spécialiste et tout ira mieux pour nous tous.

La nourriture me pose problème, je le sais. Mais non seulement j’en ai manqué avant d’arriver chez toi et en plus cela me permet de trouver un certain équilibre pour assurer ma mission. Lorsque je me sens plein, je me sens plus de force à faire mon travail. Et puis, sans aucune honte, j’aime manger et je mangerais bien la même chose que toi si tu m’en donnais la possibilité. Je suis un peu glouton, probablement par peur de manquer, et je ne peux pas dire que j’ai des préférences, bien sûr que des choses très appétentes comme le thon m’attire plus que le reste, mais j’aime tout, j’ai juste ce besoin irrésistible de me sentir toujours rassasié.

Je sais que la route est dangereuse et que je prends aussi le risque de manger quelque chose qui peut me faire beaucoup de mal, j’en ai conscience, mais une fois dehors on oublie le danger et je prends du plaisir à vadrouiller. Cela te pose problème et je le comprends, mais comprend aussi que pour moi c’est tellement plaisant et difficile lorsque je me balade de résister et de limiter le territoire. Je bouge, je suis dans l’action et j’espère avoir près de moi mon ange gardien qui veille sur moi, et je vais aussi, si j’y pense, veiller à rester prudent.

Encore des chatons à accueillir ! Ca ne s’arrêtera jamais ! Non bien sûr, tant qu’elle le pourra je sais qu’elle le fera et je serai là pour les aider et les encadrer un peu, mais pas trop, pour les rendre très vite indépendants et leur permettre de trouver une famille.

Nous, nous sommes déjà une famille et Billy nous reviendra très vite, ne l’oublie pas.