Tes gardiennes me demandent de te transmettre des messages et aimeraient que tu répondes à leurs questions :

C’était plutôt savoir comment il allait,
est ce qu’il avait quelque chose à nous dire en particulier ou nous transmettre,
qu’est qu’on peut faire pour l’aider dans ses douleurs et/ou qu’il lui ferait plaisir.
Et surtout lui dire que maman et moi l’aimons très forts, car nous savons qu’il souffre de plus en plus que nous lui renouvelons tout notre AMOUR et que nous le remercions de tout l’amour qu’il nous a donné et nous apporte encore malgré ses souffrances.
et merci d’être toujours à nos côtés.
et peut être savoir si ils nous pardonne par rapport à la non prise d’insuline.
Et comment je saurai quand il sera prêt à partir dans le monde des animaux et qu’on devra l’y aider.
Rien n’est fait pour l’instant j’envisage peut être éventuellement de partir une semaine avec ma maman en Normandie si elle veut, est ce qu’il serait en capacité de supporter le voyage (comme une fois ou on était partie tous les 3)

 

Dis-leur merci pour leur message et dis-leur que moi je les aime toutes les deux d’un amour inconditionnel, et je ne les juges pas et je n’ai rien à leur pardonner. Pour elles ce serait une torture de me faire tous les jours des injections et pour moi aussi. Et puis ça servirait à quoi ? A mon âge on est sur son chemin et moi je suis sur le mien et je prépare ma transition à mon rythme. Il y a des jours avec et des jours sans, et lorsque je ne vais pas bien je me réfugie dans mon corps astral et tout devient beaucoup plus supportable.

Dis-leur qu’elles verront lorsque je serai prêt à souffler la flamme de ma bougie, pour l’instant je gère même si je me sens parfois très faible et un peu plus fatigué chaque jour qui passe. Si je suis toujours avec elles, c’est parce que je ne suis pas prêt et elles d’ailleurs non plus ; Et si elles partent toutes les deux et que ça va pour moi, oui j’aimerais bien les accompagner bien que je crains que çà ne sera pas facile de changer de territoire, et surtout le trajet en voiture me créerait du stress et des angoisses. Et en même temps ce serait un grand cadeau pour tous les 3 avant mon voyage éternel. A voir, je reste ouvert à cette possibilité.

Dis-leur que c’est du pur et grand bonheur de vivre avec ma maman et que je sais et la sens omni présente, à chaque instant. J’ai trouvé mon équilibre entre les deux et aussi un certain équilibre physique. Ca pourra décliner très vite, cette maladie intoxique beaucoup mon sang et tout mon organisme et mon appétit est faible. J’ai tous les bobos dus à l’âge, mais là aussi rien de plus naturel et on pourra dire lorsque je vais partir au jardin des animaux, le jour où je tirerai ma révérence, que j’ai vécu une belle vie de chat à vos côtés. Respecté, choyé comme votre enfant, votre garçon, ton petit  frère, des années de pur et grand bonheur. Je vous reviendrai à l’une ou à l’autre, c’est vous qui choisirez chez qui, pour moi l’essentiel sera de vous retrouver sur un plan terrestre après m’être reposé et ressourcé. C’est plus que mérité à mon âge de pouvoir faire un aller/retour au paradis des animaux afin de redescendre dans un corps physique jeune et en bonne santé.

Je vous aime et je suis si heureux de partager encore de beaux et extraordinaires moments avec vous, je suis si fier d’être votre bien-aimé compagnon « Voyou » (clin d’œil, encore très espiègle…)