width=Ta gardienne me demande de te transmettre des messages et de te poser des questions :

J’aimerais savoir pourquoi il marque dans l’appartement, s’il est heureux avec Lucky (mon autre chat) et moi ?
J’aimerais lui dire que d’ici quelque temps il y aura un bébé chien qui va arriver et que j’aimerais qu’il l’accepte, car ce n’est qu’un bébé !
J’aimerais aussi lui dire que je l’aime et que l’arrivée du chiot n’y changera rien et que je ferai tout pour le mettre à l’aise et qu’il se sente bien !
Et que je suis désolé si quand je pars travailler, je le laisse à l’intérieur mais j’ai peur qu’il est froid à rester trop longtemps dehors ou qu’il pense que je l’abandonne, que j’espère faire le mieux pour lui !

Dis-lui merci pour son message et dis-lui que moi je l’aime aussi. Elle est ma maman, je suis son petit garçon et de savoir que bientôt arrivera un bébé me perturbe beaucoup. Je me sens déjà très anxieux depuis quelques mois, je sens qu’il se prépare des changements, j’ai bien compris que je vais devoir la partager et puis aussi et surtout faire un peu de place sur mon territoire. Cela me crée des angoisses, ici c’est chez moi et en plus je dois partager le territoire avec un chiot.

Je suis un chat de type nettoyeur et je m’occupe des énergies du lieu et des personnes, mais du lieu avant tout, et j’ai aussi besoin de sortir régulièrement pour m’auto-nettoyer avec les énergies de la terre, et cela elle m’en empêche et surtout depuis le début de l’hiver.

Qu’elle ne s’inquiète pas, je sais qu’elle ne m’abandonne pas et que ça la rassure de me savoir au chaud, mais dis-lui aussi que je ne vais pas mourir de froid. Ce serait tout de même plus simple pour elle et pour moi de me laisser la possibilité d’aller et venir à ma guise. Cela étant dit, je ne suis pas bête non plus, et je préfère rester au chaud lorsqu’il fait trop mauvais dehors. Ici comme dans tout endroit il circule des énergies plus ou moins bonnes, et c’est toujours mieux de s’en débarrasser en les emmenant dehors. Mais je comprends ses états d’âme lorsqu’elle part à son travail, alors qu’elle comprenne les miens.

Je sens le changement arriver, je sens que la famille va s’agrandir et cela me fait un peu peur. J’exprime mon mal-être par des pipis et j’en suis désolé. Mea culpa, de faire des marquages me libère les tensions que je ressens et cela me soulage, me fait du bien. Je vais essayer de contrôler ce comportement malpropre. J’en suis conscient mais je le fais de manière naturelle, je ne le fais pas exprès, ce sont des pulsions que je ne maîtrise pas vraiment. Cela n’a rien à voir avec le fait d’être heureux ou malheureux. Bien sûr que je suis heureux avec toi et Lucky, bien sûr qu’hormis d’être libre de sortir comme je l’entends je ne manque de rien, mais lorsque j’absorbe des énergies négatives je dois pouvoir m’en débarrasser et ne pas les garder sur moi, au risque d’être mal dans ma tête et dans mes pattes. Et le changement profond qui s’annonce n’arrange pas les choses.

J’ai bien compris que cela ne changera rien pour moi et que je dois faire des efforts avec le chiot, mais il faudra une période d’adaptation, aussi bien pour vous, pour lui, pour Lucky et moi. Bien sûr que je vais faire un effort, mais si le mal-être prend le dessus, je ne peux rien te promettre.

Je t’aime et je ferai du mieux pour garder le home propre et zen.