Ta gardienne me charge de te transmettre des messages et aimerait que tu répondes à ses questions Winy :

Quel est l’élément déclencheur pour ce comportement envers les autres chiens ? Est-ce que nous faisons une erreur ?

 Comment te sens tu émotionnellement quand tu croise un congénère ?

 Comment vois-tu ta relation avec Floki?

 Qu’est-ce qu’on peut faire pour t’aider à t’apaiser au quotidien ?

 Le message pour Winy :

 

Merci pour les 9 ans d’amour à tes côtés. Je veux te rassurer, Floki ne te remplacera jamais, il est là car ta maman n’arrive pas à faire des bébé et Floki m’apaise envers sa. Toi tu étais la quand ta maman était malade est tu la aidé à se battre pour pouvoir avoir de belle promenade et d’avoir une raison de vivre. Nous t’aimons et rien n’y changera. Nous espérons t’apporter l’amour et le soutien que tu mérites. Merci pour ta fidélité. Ta maman et ton Papa qui t’aiment. 

 

Pendant que je lisais le contenu, Winy me regardait l’air curieux, et je lui ai expliqué que sa gardienne m’envoyait aussi à elle pour l’aider à s’apaiser et se sentir mieux en la présence de congénères. Elle s’est mise à secouer sa  tête et sa queue pour me signifier qu’elle était contente, et sans hésiter est venue à mes côtés, je lui ai demandé l’autorisation de la caresser.

D’habitude avec les inconnus j’hésite un peu mais je sais qu’elle t’a envoyée à moi pour m’aider, par amour pour moi ,et je te sens particulièrement pleine de bonnes intentions.

Puis je l’ai caressée quelques instants et elle s’est mise à aboyer, des petits jappements de plaisir avant de me dire :

Merci, dis-leur merci pour leur message d’amour et dis-leur que moi je les aime aussi très fort. Ils sont mon papa et ma maman et je me considère comme leur bébé, leur petite fille. Je sais que Floki n’est pas là pour me remplacer, mais pardon, j’ai un peu de mal à vous partager. Surtout toi ma chère, tendre et douce maman, à qui je suis reliée. Un peu possessive, je l’avoue, ma mission consiste à veiller sur toi et te protéger, et lorsque d’autres congénères s’approchent, lorsque nous en croisons, et même si je ne les vois que de très loin dans leur jardin, j’ai la tension qui augmente, je ressens beaucoup de stress et d’angoisses à l’intérieur de moi et j’ai du mal à contenir mes réactions, je deviens agressive.

Mea culpa pour les désagréments que mon comportement vous créent mais je panique et je pète un câble. C’est plus fort que moi, je me dois de vous protéger, et comme je suis petite de taille, je préfère leur montrer que je ne me sens pas zen et qu’il ne faut pas s’approcher. De par mes réactions, j’espère les tenir éloignés, cela me permet de te surprotéger et je me sens en harmonie seulement lorsque je maîtrise la situation. J’aimerais bien pouvoir garder le contrôle et être moins sur le qui-vive, à fleur de peau, mais pour cela j’ai besoin d’aide. Impossible de résister toute seule, je me dois de leur montrer que je suis à la hauteur d’être votre gardienne.

Floki voudrait jouer avec moi mais pour cela je ne suis pas prête. Il  est là et il a sa place dans le foyer, je lai compris et je l’accepte, mais pour le moment du moins ce n’est pas mon pote, et je préfère l’éviter quand je peux.

De tempérament très exclusive, j’ai besoin  de me sentir être la privilégiée dans ton cœur et j’ai beaucoup de mal à te partager, à vous partager. Même si mon âme est reliée à toi maman, je suis très attachée à papa aussi. Je commence à voir un peu moins bien et cela rajoute au stress des rencontres et m’oblige à être encore plus réactive, mais je vous aime et je vais essayer avec votre soutien, de faire des efforts.