Ta gardienne aimerait savoir si tu ressens de la douleur ?

Oui je ressens la douleur, mais lorsque c’est trop douloureux je me réfugie dans mon corps astral et ça reste supportable.

Acceptes-tu qu’elle poursuive tes soins mais sans  les injections ?

Mon corps est usé et fatigué et je n’en peux plus de ces manipulations. Si c’est fini avec les injections je suis déjà heureuse car je déteste ces piqures et cela lui coûte cher, alors que moi je suis sur mon chemin, je prépare mon départ et mon âme aspire à se reposer et se ressourcer.

Dis-lui que lorsqu’elle sera prête, elle pourra m’aider à partir, moi je le suis.

Elle s’excuse aussi d’avoir attendu que tu sois un peu âgé pour passer autant de temps avec toi. Elle t’aime fort et tu es très courageuse.

Dis-lui que moi aussi je l’aime et que j’ai vécu une vie tranquille auprès d’elle. Qu’elle ne se culpabilise pas d’avoir été moins présente, je n’ai jamais manqué de rien et ma mission consistait à veiller sur elle et la protéger.

J’ai été envoyé chez elle (grand ’père)  pour l’aider à  avancer sur son chemin et l’ouvrir à l’amour inconditionnel. J’ai réussi cette mission, elle a à présent beaucoup d’amour et de compassion pour moi et une grande ouverture d’esprit pour ses proches et son entourage. Elle comprend à présent que nous les animaux sommes là pour vous, que notre présence vous nettoie énergétiquement et vous apporte de la sérénité dans votre cœur et votre esprit.

On m’a envoyé vers elle pour l’aider à se détacher des souffrances du passé et je peux à présent songer à tirer ma révérence pour me reposer et me ressourcer, et si elle le souhaite, lorsque le moment sera venu, nous pourrons de nouveau nous retrouver pour une autre aventure.