width=YOGI, je sais que tu ne peux me voir et j’espère que je ne te dérange pas, tes gardiens me demandent de te transmettre des messages et te poser quelques questions :

Nous l’aimons de tout notre cœur, nous savons qu’il fait de son mieux pour rester avec nous le plus longtemps possible. J’espère qu’il n’a pas mal et qu’il ne se sent pas enfermé dans sa cécité, que ses médicaments n’ont pas trop d’effets secondaires…

Est-il toujours heureux? Est – ce que le fait d’avoir été orphelin si petit l’a affecté?

L’absence de contact avec l’extérieur l’ a-t-il rendu triste lorsque nous vivions en appartement?

Pas le moins du monde, ce n’est pas parce que je ne peux te voir que je ne ressens pas tes vibrations et que je sais que je n’ai pas besoin d’avoir peur, que je ne crains rien. Au contraire je suis très heureux des messages que tu viens de me donner et content de répondre à leurs questions.

Dis-leur tout d’abord que bien entendu je suis toujours heureux, si ce n’était pas le cas, cela ferait longtemps que je serais parti, alors que là, malgré les années et les bobos dus à mon âge, je me sens toujours encore aussi bien et en sécurité avec vous. Je ne vois presque plus, cela devient de pire en pire, de se sentir enfermé dans une espèce de brume n’est pas toujours confortable, et puis c’est un peu perturbant lorsque viennent des gens que je ne connais pas, car mon sixième sens est beaucoup plus aiguisé et je ressens les énergies de chacun au-dessus des normes.

Depuis tout ce temps, j’ai beaucoup plus développé mes autres sens, mais dans l’ensemble, même si je suis parfois un peu dans mon monde, je ne le vis pas trop mal.

Je suis un chat de type timbre-poste et j’ai la mission de t’apprendre le détachement affectif. Je suis relié à toi (gardienne) et je suis chargé de t’apprendre à aimer sans dépendances ni co dépendances, d’aimer avec plus de fluidité et sans étouffer l’autre. Cela tient aussi pour les enfants, leur apprendre à devenir indépendants et ne pas les fragiliser ou les rendre vulnérables, parce qu’on a peur de les perdre.

Je ne sais si c’est parce que j’ai été orphelin petit que j’ai des problèmes de vue et que je ressens du stress et une certaine anxiété en moi, toujours est-il que la peur du présent et de l’avenir je l’ai connue tout jeune et que maintenant que je suis plus âgé, la peur souvent présente pour toi, de me perdre ou de perdre les gens que tu aimes, cristallise et durcit mes artères et fait monter la pression (miroir), mais je n’ai pas mal, pas de douleurs et je ne peux me plaindre.

Vous êtes attentifs à moi et vous prenez soin de moi comme si j’étais votre garçon, votre grand fils et je me sens tel un membre de la famille.

Moi aussi je vous aime et j’adore être choyé et câliné. Je sais que je jour viendra où je serai obligé de vous laisser pour un petit laps de temps afin de me reposer et me ressourcer, mais le plus tard sera le mieux. Ne vous inquiétez pas, lorsque le moment sera venu pour moi de faire un petit passage au jardin des animaux, ce ne sera que pour un aller/retour car bien entendu, vivre loin de vous est mission impossible pour vous et pour moi. Tu auras toujours besoin de mon énergie pour te reconnecter et chérir ton petit enfant intérieur et t’aider à avancer sur ton chemin.

Lorsque nous vivions en appartement, il m’était plus difficile de me ressourcer et les énergies de la terre me manquaient. De pouvoir sortir et se décharger de ce qu’on porte en trop et ne nous appartient pas, est beaucoup plus confortable, avec les énergies telluriques on s’auto-nettoie. Mais on s’habitue, on s’adapte au lieu, soyez rassurés.

Je vous aime, c’est tout ce qui compte.