width=Dès que je suis arrivée sur le chemin, Zaza est venue à ma rencontre et m’a dit :

Que je suis heureuse de te voir, elle a beaucoup pensé à toi et je suis contente qu’elle ait fait appel à toi car elle est encore en grande souffrance et n’arrive pas à lâcher prise, et moi ça m’empêche de partir. Il y a tellement d’âmes d’animaux errantes autour de moi, mais moi je ne veux pas rester ici. J’ai souffert, mon corps physique était malade, mais je mérite à présent de partir au jardin des animaux pour me reposer et me ressourcer.

C’est ce que la communication te permettra de faire Zaza, je dois juste avant te transmettre des messages et te poser quelques questions.

« Mon trésor chéri t’ai-je rendue heureuse ?

As-tu souffert lors de cette euthanasie ? Tu as vomi et tu voulais faire pipi, toi si propre, tu as fait pipi sur le divan, ma chérie

Savais-tu que tu allais partir ?

As-tu retrouvé les minous avec lesquels tu as vécu ?

Es-tu heureuse ?

J’ai repris une autre minette qui a été bien malheureuse, Vanille, j’espère que tu n’es pas mécontente ?

Tu sais que Maman t’aime très très fort mon trésor et que tu me manques beaucoup, c’est très dur sans toi !

Me feras-tu encore un signe et quel sera ce signe pour savoir que c’est toi ?

Maman te fais d’énormes câlins et des bisous en pensée, comme je t’aime, ma reine.

Que dois-je faire de tous tes jouets ?

Tu seras toujours dans le cœur de ta maman humaine, comme pour tous les autres,

Pleins de pensées d’amour pour toi et tous les autres »

&nbsp,

Dis-lui que je savais que j’allais partir, j’étais sur mon chemin depuis quelques mois. Elle le savait mais avait du mal à l’entendre. Elle m’a rendue très heureuse. J’ai eu la chance de vivre auprès d’une gardienne ayant beaucoup de compassion et d’amour pour ses chats et tous les animaux. Elle a besoin de notre énergie et tous les chats qu’elle a eus étaient en mission pour elle. Moi aussi j’ai été chargée de l’assister dans son travail de tous les jours afin de la soulager et lui éviter de porter des énergies qui ne lui appartenaient pas. Et j’ai été très heureuse de remplir cette mission auprès d’elle.

En retour, elle m’a aidée à partir, car même en me réfugiant dans l’astral, j’avais du mal à ne pas souffrir, la poitrine m’oppressait beaucoup et je me sentais comme serrée dans un étau. Avoir pris la décision de me faire euthanasier lui a coûté, mais elle a fait le bon choix et je lui en suis très reconnaissante. Je sais qu’elle l’a fait par amour pour moi et elle doit à présent accepter mon départ et me laisser partir au paradis des animaux.

Elle a bien fait d’adopter Vanille, je suis fière d’elle, fière qu’elle ait trouvé le courage d’aider tout de suite un autre chat en détresse. Elle a un cœur immense et dans son chagrin, arrivera toujours à penser d’abord aux plus démunis, c’est une grande dame.

Moi aussi elle me manque et lorsque j’aurai fait le passage, je lui enverrai un signe, un signe qu’elle saura reconnaître tout de suite, ce sera un soir lorsqu’elle sera tranquillement installée sur le divan qu’elle sentira ma présence et que je viendrai me blottir à côté d’elle quelques instants pour qu’elle comprenne que je suis reliée à elle et le resterai toujours où que je sois. Et il ne tient qu’à elle une fois que je serai reposée et ressourcée, d’avoir le désir de me retrouver à nouveau dans le corps physique d’un chat.

Dis-lui que j’ai déjà été chez elle et que je souhaite encore lui revenir. Qu’elle garde mes jouets, qu’elle les donne à Vanille ou à un autre chat, peu importe, je sais que j’en aurai d’autres lorsque je reviendrai et en attendant elle fera plaisir et se fera plaisir.

Moi aussi je l’aime et pourrai lui envoyer beaucoup de lumière et d’amour pour l’aider à avancer sur son chemin, car son cœur déborde de tristesse et de chagrin en ce moment. Elle a toujours d’énormes difficultés à faire le deuil de ses amours, mais son amour pour nous est tellement grand que fort heureusement, elle ne nous ferme pas la porte, car souvent les humains pour ne plus souffrir, préfèrent ne plus reprendre d’animaux.

Je lui transmettrai tes messages et tes réponses Zaza. Te sens-tu à présent prête à rejoindre le pont des fleurs ?

Oui je le suis et je sais qu’ils seront tous là (les autres minous) pour m’accueillir et faire le passage. Ils sont tous venus m’attendre, mais sa souffrance m’empêchait de les suivre. Maintenant je sais que je peux le faire et qu’elle s’en sentira libérée aussi. Depuis mon départ, j’ai beaucoup sollicité son énergie et son moral est au plus bas.

Puis nous nous sommes avancées sur le chemin qui s’est ouvert à nous, un chemin très lumineux et lorsque je me suis arrêtée, elle s’est tournée vers moi et m’a dit :

Dis-lui merci pour toutes ces années de bonheur et de bienveillance, beaucoup de gratitude à elle et merci à toi.

Puis elle a continué son chemin et j’ai aperçu à l’horizon, juste avant l’escalier de l’arc en ciel, plusieurs minets, ils étaient tous là, ses anciens compagnons et bien d’autres. Elle les a rejoints et s’est noyée dans cette magnifique lumière.

Au revoir Zaza, paix à ton âme.