La connexion avec ZEZETTE s’est faite au jardin des animaux. A mon arrivée, elle était assise dans l’herbe d’un vert fluo, entourée d’autres congénères et tout autour des anges orange, dorés et blancs et des papillons blancs virevoltaient dans tous les sens. Je pouvais ressentir une grande paix, beaucoup de sérénité et d’harmonie. J’avais comme l’impression de me trouver dans un total havre de paix et que là-haut l’espace-temps n’existait plus.

Je me suis approchée doucement, Zézette a levé la tête vers moi et m’a dit :

N’aie pas peur, tu ne nous déranges pas, tu es la bienvenue et ta visite me fait bien plaisir.

Je l’ai remerciée et lui ai expliqué que sa gardienne m’envoyait vers elle pour lui communiquer des messages et lui poser quelques questions :

Bien sûr que je suis heureuse dans ce magnifique paradis des animaux. Je ne souffre plus et me suis déjà bien reposée et ressourcée. Dis-lui que je peux à nouveau me promener et gambader à ma guise. Tous mes bobos ont disparu et je me sens toute légère et en pleine forme.

Dis-lui merci pour son émouvant et tendre message d’amour. Dis-lui aussi que je l’aime et ne pourrai pas l’oublier, qu’elle est et restera aussi dans mon cœur. Merci également pour tous les soins, toute l’attention et la tendresse qu’elle me donnait. J’ai vécu des années merveilleuses avec elle, grâce à elle j’ai vécu ma transition bien accompagnée dans la lumière, sans peur et sans appréhension.

J’étais entourée depuis l’été dernier du Deva des animaux et des Etres de la Nature, et elle, elle était toujours avec moi, même lorsqu’elle partait pour son travail ou autre. Cela m’a beaucoup rassurée et réconfortée et j’ai eu les meilleures dispositions pour faire le grand saut à mon rythme. J’étais prête lorsqu’elle m’a aidée à partir et je ne peux lui en vouloir d’avoir un peu tardé à prendre la décision. Au contraire c’était mon souhait de pouvoir partir le plus doucement possible, car je savais que ce serait difficile pour elle. Lorsque j’avais des douleurs, je me réfugiais dans mon corps astral et tout devenait supportable et gérable.

Dis-lui de ne surtout pas s’inquiéter et encore moins de culpabiliser. Grâce à elle, son amour, son empathie et sa compassion, j’ai pu partir dans les meilleures conditions et je suis déjà reposée et ressourcée. Si elle souhaite me retrouver, je me mettrai sur son chemin pour reprendre notre belle aventure ensemble. C’est elle qui décidera, mon âme aspire à la retrouver.

Je sais que mon départ est marqué d’une double séparation pour elle. Elle a été obligée de couper une seconde fois le lien qui la rattache à son père et elle vit aujourd’hui un double deuil.

Je suis entourée ici de nombreux congénères, certains que je connaissais, d’autres pas, tout va bien, je suis heureuse. Je peux veiller sur elle et lui apporter de la protection divine. Je souhaite néanmoins la revoir sur un plan terrestre, car j’ai adoré être sa princesse, j’ai adoré qu’elle soit ma maman et j’aimerais à mon retour lui donner et lui rendre toute cette tendresse, toutes ces attentions qu’elle a su m’apporter pendant toutes ces années où elle s’est occupée de moi.

Quel bonheur de se sentir aimée, de savoir qu’on compte beaucoup dans la vie de son humain et je ne pense qu’à réitérer toute la reconnaissance que j’ai envers toi.

Je t’aime, tu as été une maman de substitution parfaite pour moi, merci, mille mercis à toi. Le soleil brille déjà dans ton cœur, à toi de décider quand le mien, mon rayon te reviendra.

J’ai eu la chance de retrouver ton papa, il était là aussi pour m’aider à faire le passage et il m’a demandé de te dire qu’il t’aime et veille sur vous.