Ta gardienne me charge de messages et de questions Biggie :

– est-ce qu’il se souvient du voyage en soute et est-ce qu’il était bien ? Est-ce qu’il est prêt à le refaire pour voyager avec moi ?
– quand nous étions au Portugal il m’a réveillée la nuit très souvent pour m’avertir de quelque chose mais je n’ai jamais su ce que c’était. Est-ce qu’il peut me le dire ?
– est-ce qu’il a mal quelque part ? J’ai l’impression qu’il ne supporte pas qu’on bouge près de ses hanches. Est-ce que ça lui fait mal ?
– il grogne de plus en plus sur mon fils, est-ce que je peux avoir confiance en lui pour la sécurité de mon fils ?
– j’aimerais lui donner une vie parfaite. Que puis-je faire de mieux ?
– est-ce qu’il a des choses à me dire ?
– pourquoi me réveille-t-il parfois la nuit ou le matin très tôt ? J’ai l’impression que le matin il voudrait que je commence ma journée avant. Est-ce que c’est pour cette raison ? Et quand il me réveille la nuit, que veut-il ?
– il y a quelques semaines on s’est perdus en balade au bord de la Marne. J’ai eu très peur. J’ai eu l’impression qu’il n’a pas essayé de me retrouver. Que s’est il passé ? J’ai très très peur de le perdre.
– il mange moins, est-ce qu’il y a un problème avec « la soupe » ? Car je vois qu’il quémande de plus en plus à table aussi.
– je suis inquiète pour son poids, est-ce qu’il veut bien maigrir un peu ? C’est très dur pour moi de lui refuser de la nourriture mais il pèse 22kg, ça peut lui poser des gros problèmes. J’aimerais son accord pour l’aider à maigrir.
– il faut que je commence à lui brosser les dents de temps en temps pour lui éviter des problèmes, j’aimerais qu’il se laisse faire autant que possible. C’est pour son bien. Est-il d’accord ?
– je sais qu’on ne fait pas de super balades en ce moment, mais je vais trouver un moyen d’en refaire bientôt.

Je ne sais pas dans quelle mesure il peut me dire si l’alimentation que je lui donne est saine pour lui. Je sais qu’il préfère le poulet frit et le fromage mais j’aimerais savoir s’il peut me dire comment ajuster son alimentation pour qu’il soit en parfaite santé. Je lui ai rajouté des vitamines, est-ce que c’est mieux ? Il mange de la ration ménagère et des croquettes de manière exceptionnelle.

Je pense que c’est tout pour cette fois. Dites-lui que je l’aime comme jamais je n’aurais pensé aimer un chien. Il me rend meilleure. Je veux lui donner le maximum.

Après lui avoir lu le contenu, Biggie, assis sur son train arrière m’a regardée l’air espiègle pour me dire :

Elle se pose des questions inutiles, si elle ne me nourrit que de ça cela me convient plus que bien. Sa principale préoccupation est de savoir si l’alimentation qu’elle me donne est saine, et de savoir si je peux lui dire comment l’ajuster pour être en bonne santé, mais cela ne relève pas de moi. Je suis  comme tous les congénères, incapable de savoir ce qui est bon pour moi ou ne l’est pas. Nous n’avons pas cette notion, la seule chose que je peux lui dire ou lui montrer lorsque je mange, c’est si j’aime et apprécie ou pas. Elle parle de vitamines, oui c’est sans aucun doute mieux si c’est pour mon bien-être mais la « soupe » en ce moment, non j’aime moins. Je sais que je devrais manger plus de croquettes, déjà pour mes dents, mais j’aime bien partager leur repas et manger la même chose qu’eux.

Le poids est aussi une notion que je ne connais pas, et je ne peux pas gérer. C’est à elle, ma maman de savoir ce qu’il convient de faire pour me garder en forme. Me brosser les dents, non je n’aime pas et je préfère l’éviter. Qu’elle me donne des os à ronger, ce sera sans doute plus efficace.

Dis-lui merci pour son message et dis-lui que moi je l’aime aussi. Je me sens être son garçon, aussi son compagnon, son confident et je suis heureux avec eux. Pardon si je grogne sur mon frère, mais je porte souvent des énergies qui ne m’appartiennent pas et cela me rend irascible et agressif. Suffit qu’il soit un peu plus énervé et entreprenant et j’ai du mal à contrôler mes réactions, mea culpa.

Lorsque nous étions au Portugal il circulait beaucoup de vieilles âmes, et je te réveillais pour ne pas trop te laisser envahir par elles, et ici c’est pareil surtout la nuit ou au petit matin. Il y a beaucoup de passages, tu es fragile et vulnérable et en absorbe beaucoup. J’essaie de te protéger mais c’est difficile pour moi aussi de m’en débarrasser après, vu les petites balades que nous faisons. Il faut te prendre du temps pour nous permettre de faire de longues promenades ensemble. Cela te fera le plus grand bien aussi et nous permettra à tous les deux de nous auto-nettoyer avec les énergies de la terre.

Je suis désolé de t’avoir créé des frayeurs lorsque je me suis trop éloigné au bord de l’eau, j’ai eu très peur aussi et je me suis réfugié dans mon corps astral pour gérer le stress et les angoisses qui m’envahissaient. Pour mieux appréhender la situation je me suis retrouvé en dehors de mon corps physique et je n’étais plus dans le présent, dans le ici et maintenant. Rien à voir avec le fait de ne pas essayer de te retrouver. J’ai flairé les odeurs d’un congénère et je ne me rendais pas compte que je m’ écartais de toi. Pardon si tu as eu des craintes éprouvantes, moi aussi ça m’a marqué.

Dis-lui qu’elle est ma maman et qu’il est mon frère, je me considère comme son enfant, un membre de la famille à part entière. Je sais qu’elle m’aime, je le ressens très fort et cela me remplit de joie. Je ne ressens pas de douleurs particulières, parfois un peu de pression après un long moment d’immobilité, mais rien de très inquiétant. Je me sens bien avec elle, c’est juste un peu plus compliqué lorsqu’elle porte trop d’énergies qui ne lui appartiennent pas, et cela m’inconforte et me perturbe terriblement, mais pour cela elle peut faire venir un spécialiste qui s’occupera de nettoyer le lieu et elle aussi, et je réitère, les balades vont nous aider à nous ressourcer aussi,  j’en ai besoin pour mon équilibre et mon bien-être émotionnel, j’ai besoin de découvrir d’autres endroits et de renifler mes congénères.

Je suis là pour l’aider à panser toutes les blessures du passé et s’ouvrir à l’amour inconditionnel. Elle peut, grâce à moi et à travers moi, trouver une belle harmonie et un réel équilibre en elle. Elle en a besoin, pour son travail, pour son petit et pour elle, sa vie de tous les jours. Je suis là pour l’accompagner sur son chemin, et même si je n’ai pas trop aimé être en cage et pas avec elle, oui pour les accompagner et partager leurs plaisirs, je suis prêt à recommencer cette expérience.