Ton gardien me demande de te transmettre des messages et aimerait te poser quelques questions Djamaal :

 Djamaal il faut que tu saches que je t’aime beaucoup et France aussi
nous voulons que tu te sentes bien et heureux.

Aimes-tu l’endroit où tu vis, aimes-tu ta nourriture
tu préfères les carottes ou les pommes

Aimerais-tu que je joue plus avec toi

Nous aimerions comprendre pourquoi tu veux nous mordre tout le temps et pourquoi  tu cabres car tu sais c »est pas un jeu tu peux nous faire très mal
Comment faire pour que tu arrêtes ce comportement car moi le seul moyen que j’ai trouvé c’est de te mettre des petites claques et je m’en excuse mais je sais pas comment faire…

Veux-tu plus de liberté, tu veux rester tout le temps dans le champs même la nuit

As-tu besoin de quelque chose

aimes-tu  travailler en longe

Je te remercie d’avance pour l’aide que tu pourras nous apporter  que l’on s’occupe de toi encore mieux 

 

Après lui avoir lu le contenu, Djamaal s’est arrêté de brouter de l’herbe pour me dire :

Bien sûr que j’aime ma nourriture. J’ai du foin en abondance et on me donne des petits extras, et de choisir entre les carottes et les pommes c’est difficile, c’est cruel, j’aime les deux et je ne veux pas choisir, je suis content lorsqu’on me gâte et j’apprécie les carottes et les pommes. J’aime bien l’herbe aussi même si on commence à en manquer un peu, il y en aura toujours assez pour me faire plaisir et pour répondre à sa question, j’aime rester dans le champ même la nuit, bien qu’avec les frimas de l’hiver qui arrivent et que je préfère toutefois la paddock, le box et l’écurie sont les bienvenus aussi. Je m’y sens plus en sécurité mais pour m’auto-nettoyer avec les énergies de la terre, j’ai besoin d’espace, du pré et je suis heureux.

Dis-lui merci pour son message, je sais qu’il m’aime, je le sens très fort et je suis navré de lui créer quelques soucis avec mes comportements parfois assez désarçonnant. Je ne me rends pas bien compte, mais par moments j’ai des pulsions que je n’arrive pas à maîtriser et je réagis violemment en me cabrant et en mordant. Je porte souvent des énergies qui ne m’appartiennent pas, cela est lié au lieu et depuis tout à l’heure je me sens bien mieux et beaucoup plus léger.

Mea culpa j’aime travailler en longe mais j’ai besoin de beaucoup plus d’entraînements et d’exercices. Cela me manque un peu et parfois je m’ennuie, j’ai besoin de travailler plus et de me balader. J’ai aussi besoin de tendresse, de câlins, mais le jeu à proprement parler oui mais tout en m’entraînant. J’ai besoin de me dépenser physiquement et lorsque je suis en champ, je me sens libre et cela me permet de me ressourcer.

Dis-lui, dis-leur merci pour leur message et moi je les aime aussi. Mon comportement parfois un peu rude et agressif n’a rien à voir avec l’amour que je leur porte. Il est en lien avec des énergies qui ne m’appartiennent pas et qui me stressent, et un manque d’entraînement et de dressage. Cela dépend aussi de la pression que tu apportes à la longe, c’est important mais même si cela demande beaucoup de temps et de patience, si tu utilises la pression tu gagneras ma confiance et le respect.

J’ai besoin de caresses sur la tête mais j’ai aussi besoin de me sentir en sécurité avec lui. J’ai envie de gratouilles mais j’ai aussi besoin, comme tout cheval, de sentir que tu es mon référant. Je perçois, je capte tes hésitations et tes peurs à m’aborder et tant que tu n’arrives pas à t’affirmer, tu n’établis pas un lien hiérarchique.