Ta gardienne me dit que tu es très malade Smiley et voudrait te donner un message et te poser quelques questions :

Je n’en ai pas à part que je lui demande de rester avec moi, avec ses 2 autres « sœurs chattes » et mon fils qu’il adore.

 

Sinon juste lui demander s’il a mal, si je peux faire plus pour lui, pourquoi il miaule comme ça en me regardant fixement. 

 

Il faut qu’il sache que je l’aime tellement et que je ne veux pas qu’il parte, qu’il me laisse et m’abandonne. 

 

Dis-lui merci pour son message d’amour, empreint de beaucoup de peurs et de souffrance. Je sais qu’elle m’aime, et de me voir et me savoir si malade lui fend le cœur. Elle se torture l’esprit, elle a peur de me perdre et ce sont ses angoisses que j’exprime lorsque je miaule souvent. Un peu de douleur aussi, parfois des spasmes très violents, mais lorsque ça apparait je vais aussitôt me réfugier dans mon corps astral et tout devient plus facile à supporter et à gérer pour moi. Lorsque je miaule et la regarde fixement c’est aussi pour lui faire comprendre, pour lui dire que la maladie est là et qu’elle se doit de l’accepter. Même si elle l’appréhende, il est nécessaire qu’elle se prépare tout doucement à me laisser partir.

Dis-lui que je l’aime très fort et  que quoiqu’il se passe mon âme est et restera toujours reliée à la sienne. Je souffre malheureusement d’un mal incurable, ou plutôt de maux inguérissables, et hormis m’aider à avancer encore un peu sur mon chemin, me permettre de tenir sans trop de douleurs, est la seule aide qui peut m’être apportée. Je suis sur mon chemin et je prépare mon départ depuis un bon moment déjà. De vouloir me garder, de ne pas avoir le courage ni la force de me laisser ou m’aider à partir, oui je peux me mettre à sa place et je sais combien ce choix est difficile. Mais ce qu’elle doit se dire et retenir, c’est tout l’amour, les câlins, la tendresse que nous avons partagés et reconnaître que le moment est peut-être venu pour moi de bientôt tirer la révérence, afin de me reposer, me ressourcer et me réparer.

Même si elle doit me laisser partir en dépit de cruelles souffrances et que je lui manquerai physiquement, qu’elle ne pourra plus me choyer et me câliner, je ne serai jamais très loin, et mon âme qui est éternelle et perdurera, restera toujours reliée à elle pour la protéger et veiller sur elle. Lorsque le moment sera venu de m’aider à faire le grand saut, elle doit se dire qu’elle le fait par amour pour moi et que c’est pour nous permettre de nous retrouver très vite.

Mon âme aspire à lui revenir, ce ne sera pas long, dès qu’elle sera prête et se mettra à ma recherche, je me mettrai de nouveau sur son chemin. Je n’ai pas peur, je suis déjà bien entouré et je sais que je partirai vers la lumière.

Dis-lui de se préparer et que mieux elle me laisse partir, plus vite nous pourrons nous retrouver. En attendant plutôt que de se torturer l’esprit, avoir peur et souffrir, il faut accepter les choses et la situation et vivre le moment présent.

Je l’aime et je lui reviendrai toujours et dans le costume qui lui plaira. Les soins qu’on m’a fait m’ont fait du bien et je lui en suis si reconnaissant, et merci à toi d’être là pour nous, pour nous aider et nous guider, amour et gratitude, beaucoup de gratitude.