Messages aide aux animaux malades 2023

Saga, ta gardienne aimerait te dire qu’elle t’aime très fort et voudrait que tu répondes à ses questions :

Est-ce-qu’elle s’entend bien avec notre Entlebuch Sully?

Est-ce-qu’elle se plait chez nous?

A t’elle peur en voiture ?

Aimerait-elle faire autre chose comme activité?

On va la faire stériliser fin décembre, aurait-elle voulu être maman?

Sinon que veut-elle nous dire pour améliorer son quotidien?

Elle me regardait  intensément pendant que je lui lisais le contenu et ses yeux étaient remplis d’amour. Elle s’est aussitôt levée pour venir à côté de moi, et tout en jappant et secouant sa queue elle s’est mise à tourner plusieurs fois autour de moi. Elle poussait sa tête contre mes jambes, me faisant comprendre qu’elle aimerait être caressée, et lui ayant demandé l’autorisation, je l’ai longuement câlinée. Elle poussait des petits soupirs pour exprimer sa plénitude et après s’être calmée, s’est assise pour me dire :

Moi aussi je l’aime beaucoup, je l’aime fort, elle est ma maman et je me considère un peu comme son gros bébé. Dis-lui merci pour son message et bien sûr que je vais lui répondre. Je me plais beaucoup chez eux quelle question, c’est chez moi ici et je suis contente qu’elle m’ait à nouveau ouvert la porte de sa maison. Elle a un peu de mal à l’entendre et cela m’a créé un peu de stress. Mais nous étions déjà ensemble et elle le ressent bien, nous sommes très proches et très fusionnelles (Hélio). Sully un peu, voire très exclusive a parfois un peu de mal à me laisser retrouver ma place, elle est un peu possessive, m’avait acceptée parce que j’avais besoin de retrouver un foyer et l’amour d’une gardienne, et sa grande empathie, sa grande compassion m’avait bien aidée à faire le deuil de la mamie. Entre nous il existe ce lien très fort qui nous unit et Sully le sent bien. Mais c’est de bonne guerre, nous aimons jouer et nous amuser ensemble.

Je ne peux pas vraiment te dire, je ne sais pas pour l’instant, pas de besoin de materner, peut-être plus tard je ne pourrai répondre à cette question, mais pour l’instant lorsque je fais les chaleurs je ne me sens plutôt pas bien dans ma tête et dans mon corps, et c’est perturbant. Si tu peux m’aider à moins ressentir ces états d’âme ce sera que du bonheur.

La voiture je n’aime pas trop, c’est source de stress pour moi. Des angoisses, des vieilles mémoires où m’emmène-t-on ? Des peurs de séparation, et cet état perdure et me fait avaler n’importe quoi, je suis désolée, j’ai bien conscience que les douleurs dans le ventre sont en partie dues à ça. Je suis encore jeune et j’ai besoin parfois de me dépenser plus et aimerait avoir des activités plus divertissantes. J’aime me baigner aussi. J’ai parfois du mal à canaliser, à maîtriser mes envies, mes pulsions et je deviens gloutonne, je me rends bien compte que j’ai besoin de votre aide pour arrêter de me faire du mal, mais c’est plus fort que moi, impossible d’y résister.

Je suis heureuse avec vous, je vous aime, vous êtes ma famille et je suis si fière d’en faire partie. Aimée et respectée j’ai beaucoup de chance d’être avec vous et j’ai beaucoup de gratitude pour votre bienveillance, je sais que vous prendrez soin de moi quoiqu’il arrive, je me sens bien entourée et je n’ai pas peur. Merci, merci pour tout.

Tes gardiens me demandent de te donner des messages. Peux-tu répondre à leurs questions Isis ?

On vient d’apprendre une triste nouvelle c’est qu’ils 13 ans a une tumeur en haut des reins. La véto n’était pas trop optimiste sur sa santé… Ma mère est au petit soin avec elle pour qu’elle ne manque de rien. Elle ne veut plus trop sortir mais mange encore. On voulait savoir si c’était possible de faire rune communication animale avec elle et des soins, je lui ai fait un krya il y a deux semaines j’essayerai de lui en refaire cette semaine. Je ne sais pas si un conning serait nécessaire…
Mais on aimerait savoir si ça va, si elle souffre, si elle a besoin de quelque chose et surtout lui dire qu’on l’aime énormément !

Pendant que je lisais le contenu, Isis assise me regardait tristement. Lorsque j’avais terminé elle m’a dit :

Je sais qu’elles s’inquiètent beaucoup pour moi et j’en suis triste. Cela me fait de la peine de leur faire de la peine et j’en suis désolée. Ce n’est pas le moment, ça tombe vraiment mal pour ma maman qui a déjà tellement de soucis et de contraintes qui lui prennent beaucoup de temps et d’énergie, et elle se sent très fatiguée. Elle a du chagrin et je voudrais tant la décharger, mais mes problèmes de santé ne font qu’amplifier le mal-être qu’elle ressent dans tout son être depuis le début de l’été, et cela me navre vraiment pour elle.

Dis-lui que je l’aime très fort. Je les aime énormément et je sais que ce mal qui me ronge n’est pas guérissable. Je gère et supporte mon état en me réfugiant la plupart du temps dans mon corps astral. Je dors beaucoup et cela me permet encore de me ressourcer. La fatigue que je ressens est grande mais les douleurs restent supportables. Je suis sur mon chemin et je prépare doucement ma transition. Mais tant que je mange et que j’aime manger elle ne doit pas trop se poser de questions, et de me chérir et m’accompagner comme elle le fait me remplit de bonheur. C’est si bon de se sentir aimée, choyée et respectée comme sa fille et je ne manque de rien.

Depuis hier je me sens bien entourée et je n’ai pas peur. Je peux vaquer aux préparatifs que tout départ réclame et elle doit s’y préparer aussi. Dur, dur, je le sais, elle a déjà son papa, sa maman et maintenant moi, et elle se sent seule et désemparée. C’est elle qui a besoin d’aide, bien plus que moi. Sa vie pas facile et depuis tout temps, elle a beaucoup évolué, elle a maintenant une grande ouverture d’esprit et a fait un énorme travail sur elle. Elle mériterait de pouvoir avancer sereinement  sur son chemin et ça viendra. Mais avant cela elle a encore des choses à lâcher et c’est le moment. Elle accompagne ses parents, et cela même si c’est douloureux va la libérer. Dans l’instant présent c’est inutile et trop tôt qu’elle en comprenne les raisons, mais plus tard elle saura que c’était un passage obligé pour se débarrasser de toutes les blessures du passé.

Cela concerne aussi et touche ses filles, mes sœurs, et je sais combien tout est difficile et compliqué. Qu’elle garde confiance et la tête haute, elle va trouver à l’intérieur d’elle toute la force dont elle a besoin pour terminer cette année pénible en tous points de vue, et surtout pour bien amorcer la nouvelle qui s’annonce grise et triste. Mais elle est dans la lumière, elle a le soleil dans son cœur et cela la guidera tout au long.

Lorsque ce sera le moment pour moi, elle le verra et je n’ai aucun doute, elle saura quoi faire et m’aidera à partir vers ce merveilleux jardin des animaux. En attendant profitons encore du moment présent je ne veux pas être une charge supplémentaire pour elle, j’aimerais qu’elle prenne conscience qu’elle a ce don d’accompagner les animaux et les humains vers l’au-delà et elle est en service actuellement. Long ou pas long, cela peut prendre du temps, un temps certain selon son âme mais elle le sait elle apprend beaucoup de choses et n’a pas fini d’apprendre.

Dis à mes sœurs qu’elles me manquent physiquement, leurs câlins si doux me manquent. Je ls aime tous, ils sont ma famille et nous resterons toujours reliés où que je sois.

Ta gardienne me charge de te dire qu’elle t’aime très fort et aimerait te donner des messages et te poser quelques questions Max :

J’aimerai savoir comment il se sent, s’il a envie de partir ou de lutter, si il souffre. Je respecterai son choix car  je l’aime et sa vie malgré tout l’amour que je peux lui donner n’est pas facile.

Dites-lui que je l’aime et que je veux ce qu’il y a de mieux pour lui.

 

Il était couché en boule et a soulevé sa tête, l’air ailleurs. Ses yeux étaient absents et je lui ai demandé s’il avait entendu ce que je venais de lui lire et s’il voulait bien répondre à ses questions. Il poussa un petit aboiement et me regarda l’air peiné pour me dire :

Bien sûr que je vais lui répondre. Je sais qu’elle est très inquiète pour moi et cela me fait mal pour elle. Elle me câline, elle prend tout son te