Messages animaux en transition 2023

Tes gardiens Chakra me chargent de te dire qu’ils t’aiment très fort et aimeraient que tu répondes à leurs questions :

Nous aimerions qu’ il nous dise ce que l’on peut faire de plus pour lui ou si il estime que nous avons fait, le maximum et que du coup, on le laisse tranquille et qu’ on laisse faire les choses naturellement? Ou comment peut on l aider?

Autres questions: est-ce que Chakra souhaite que l on continu les soins chaque jour(peu importe le type de soins)car nous avons le sentiment qu’ on le dérange?

Est il en souffrance à ce jour avec l accumulation de tous ses maux?

Reste t il ici pour nous?a t il besoin de nous prendre une décision?(De notre aide)

L essentiel est là!!!

 

Chakra, l’air un peu inquiet et sur ses gardes me regardait m’approcher de lui, et tout en lui lisant le contenu des missives, je pouvais observer un changement dans son regard et il baissa la tête les yeux tristes. Lorsque j’avais terminé, il y a eu quelques instants de silence et je lui ai demandé s’il acceptait de leur répondre. Il a aussitôt levé la tête vers moi pour me dire :

Bien sûr que je vais leur répondre. Je sais qu’ils sont très inquiets pour moi. Je sais que ma santé les perturbe beaucoup et avec tout le mal qu’ils se donnent pour m’aider, me soigner et me soulager, mes maux empirent, et cela les rend tristes et ils se sentent démunis. Ils se posent bien entendu beaucoup de questions, ils se torturent l’esprit, mais à vrai dire, s’ils le reconnaissent, s’ils veulent bien l’admettre, ils connaissent les réponses.

Tout d’abord merci, dis-leur merci pour leur message d’amour et dis-leur que malgré le peu de temps que nous sommes ensemble et malgré mes importants problèmes de santé je me sens heureux, je me sens en sécurité et je crois que ce sont les meilleurs moments de mon existence. Je n’ai pas peur de ce qui peut m’arriver, car je sais que quoiqu’il arrive, ils sont là pour moi, ils m’accompagneront et ne m’abandonneront jamais.

J’ai eu de la chance, beaucoup de chance avec Câlin de rejoindre leur famille et c’est pour moi le plus beau des cadeaux que l’univers pouvait me faire. Mes soucis de santé sont bien présents, ils sont omniprésents et on ne peut plus me guérir. Ils le savent et font tout ce qu’ils peuvent pour m’aider à aller mieux, mais la maladie a pris le dessus et je suis sur mon chemin. Tout comme Câlin je l’étais en arrivant, et tout comme lui la vie m’offre ce merveilleux présent d’être aimé, choyé, respecté et accompagné dans ma transition.

Je n’ai pas peur, je suis déjà bien entouré et je sais que Câlin sera là lorsque je ferai le grand saut pour me guider dans l’escalier de l’arc en ciel. Il vient me voir, il vient vous faire des coucous et je sais combien là-haut l’endroit est magique et que je pourrai, malgré tous vos efforts, mieux me reposer et me ressourcer. Ils sont sans doute arrivés au bout du bout de ce qu’ils pouvaient faire pour moi et je leur dis merci pour toute leur bienveillance. Tous ces médicaments, tous ces traitements m’importunent et m’agressent. A quoi bon ? Viendra un moment où ils devront bien reconnaître que ça n’a plus de sens. D’avoir eu la chance, cette exceptionnelle chance d’être aimé et respecté, de m’être presque considéré comme leur enfant, leur fils, est pour moi un don du ciel et je leur en suis si reconnaissant.

Dis-leur que je les aime et que j’ai entière confiance en eux. Dès qu’ils verront que ça ne va plus du tout, ils pourront m’aider à partir, ils sauront lorsque ce sera le moment. Pas d’urgence et je profite de leur présence qui me remplit de plénitude. Lorsqu’il y a des moments plus difficiles, je me réfugie dans mon corps astral et j’arrive à gérer mes douleurs et mon état. Ils ont fait tout ce qu’il était possible de faire et ce qui compte le plus pour moi c’est de m’aider dans ma transition.

Ma maman est tout comme mon papa à qui je suis relié, une belle âme au service des animaux en souffrance et en partance. Elle a beaucoup d’amour, ils ont beaucoup d’amour et d’empathie pour nous et elle, elle a ce don de pouvoir nous aider, nous accompagner dans notre passage vers l’au-delà. Elle le sait, elle en a conscience et même si c’est cruel pour elle, qu’elle aimerait tant pouvoir nous guérir, elle se doit d’en être reconnaissante, car peu de personnes ont ce don de soi qui est mis au service des êtres de la terre animaux ou humains. C’est peut-être un peu trop tôt pour elle mais elle aura de l’aide de là-haut, et elle trouvera en elle la confiance et la force pour le faire.

Dis à mon papa que lui aussi est une belle personne et que je suis heureux. Le peu de temps passé ensemble lui aura permis de se fortifier tout en se reconnectant à son petit enfant intérieur, à sa source. Qu’ils ne soient pas tristes et qu’ils laissent faire les choses tout en profitant du moment présent. Je les aime et je me sens si bien entouré.

Tes gardiens me demandent de te donner des messages. Peux-tu répondre à leurs questions Isis ?

On vient d’apprendre une triste nouvelle c’est qu’ils 13 ans a une tumeur en haut des reins. La véto n’était pas trop optimiste sur sa santé… Ma mère est au petit soin avec elle pour qu’elle ne manque de rien. Elle ne veut plus trop sortir mais mange encore. On voulait savoir si c’était possible de faire rune communication animale avec elle et des soins, je lui ai fait un krya il y a deux semaines j’essayerai de lui en refaire cette semaine. Je ne sais pas si un conning serait nécessaire…
Mais on aimerait savoir si ça va, si elle souffre, si elle a besoin de quelque chose et surtout lui dire qu’on l’aime énormément !

Pendant que je lisais le contenu, Isis assise me regardait tristement. Lorsque j’avais terminé elle m’a dit :

Je sais qu’elles s’inquiètent beaucoup pour moi et j’en suis triste. Cela me fait de la peine de leur faire de la peine et j’en suis désolée. Ce n’est pas le moment, ça tombe vraiment mal pour ma maman qui a déjà tellement de soucis et de contraintes qui lui prennent beaucoup de temps et d’énergie, et elle se sent très fatiguée. Elle a du chagrin et je voudrais tant la décharger, mais mes problèmes de santé ne font qu’amplifier le mal-être qu’elle ressent dans tout son être depuis le début de l’été, et cela me navre vraiment pour elle.

Dis-lui que je l’aime très fort. Je les aime énormément et je sais que ce mal qui me ronge n’est pas guérissable. Je gère et supporte mon état en me réfugiant la plupart du temps dans mon corps astral. Je dors beaucoup et cela me permet encore de me ressourcer. La fatigue que je ressens est grande mais les douleurs restent supportables. Je suis sur mon chemin et je prépare doucement ma transition. Mais tant que je mange et que j’aime manger elle ne doit pas trop se poser de questions, et de me chérir et m’accompagner comme elle le fait me remplit de bonheur. C’est si bon de se sentir aimée, choyée et respectée comme sa fille et je ne manque de rien.

Depuis hier je me sens bien entourée et je n’ai pas peur. Je peux vaquer aux préparatifs que tout départ réclame et elle doit s’y préparer aussi. Dur, dur, je le sais, elle a déjà son papa, sa maman et maintenant moi, et elle se sent seule et désemparée. C’est elle qui a besoin d’aide, bien plus que moi. Sa vie pas facile et depuis tout temps, elle a beaucoup évolué, elle a maintenant une grande ouverture d’esprit et a fait un énorme travail sur elle. Elle mériterait de pouvoir avancer sereinement  sur son chemin et ça viendra. Mais avant cela elle a encore des choses à lâcher et c’est le moment. Elle accompagne ses parents, et cela même si c’est douloureux va la libérer. Dans l’instant présent c’est inutile et trop tôt qu’elle en comprenne les raisons, mais plus tard elle saura que c’était un passage obligé pour se débarrasser de toutes les blessures du passé.

Cela concerne aussi et touche ses filles, mes sœurs, et je sais combien tout est difficile et compliqué. Qu’elle garde confiance et la tête haute, elle va trouver à l’intérieur d’elle toute la force dont elle a besoin pour terminer cette année pénible en tous points de vue, et surtout pour bie