width=Ta gardienne me demande pourquoi tu ne veux pas faire pipi dans la litière et pourquoi tu cries la nuit ?

Je porte souvent des énergies qui ne m’appartiennent pas et cela change mon comportement. J’ai peur surtout la nuit et je crie pour les faire fuir.

Et le pipi ?

Pour lui montrer que je suis contrarié par toutes ces présences, et puis je n’aime pas partager la caisse.

 width=Ta gardienne me demande pourquoi tu ne veux pas rester avec eux et que tu as peur à leur approche ?

Parce que je suis un chat peureux, oui j’ai peur de tout, je n’y peux rien, c’est ainsi depuis toute petite. Ma maman ne s’est pas assez longtemps occupée de me rassurer. Je les aime et en même temps je sais que c’est frustrant pour eux parce que je les crains. Ce n’est que lorsqu’ils me prennent dans leurs bras que je me sens en sécurité.

Ils veillent sur toi Moogly, tu n’as rien à craindre de leur part, ils t’aiment.

 width=Ta gardienne me demande de communiquer avec toi. Elle a quelques questions à te poser mais aussi des messages et des demandes pour toi.

« Que s’est-il passé durant ta jeunesse?

Pourquoi tes premiers maîtres t’ont-ils amené à la Spa?

Es-tu heureux que je t’aie adopté?

Te sens-tu bien ici?

Ce que j’aimerais que tu fasses :

Que tu n’aboies plus contre les personnes qui viennent à la maison car tu les effraies 

Que tu sois moins protecteur et possessif avec moi 

Que tu ne fasses plus tes besoins à l’intérieur quand je pars

Que tu ne grognes pas contre les personnes qui veulent te dire bonjour 

Que tu ne montes plus sur mon canapé, tu as un panier rien que pour toi.

Je ne t’abandonnerai jamais ». 

Petit déjà je me suis retrouvé au refuge et j’ai toujours peur d’y retourner.

Ta gardienne t’aime et ne t’abandonnera jamais Harone, c’est une crainte injustifiée, tu ne dois plus y penser et ne pas en avoir peur.

Il y a des tensions ici et tout ne va pas bien, j’ai peur qu’elle ne me garde pas.

Encore une fois Harone, tu n’as pas besoin d’avoir cette crainte, ta gardienne ne t’abandonnera pas. Dis-moi ce qui s’est passé dans ta jeunesse ?

Des conflits, des cris, des pleurs, une séparation et le refuge pour moi. Beaucoup de stress, d’angoisses, j’étais petit et malheureux et je sais bien qu’il me manque des éléments qui ne me permettent pas aujourd’hui de vivre comme un chien normal. J’ai été très malheureux et on ne m’a pas éduqué comme il se doit. Je me sens à moitié moi et à moitié pas moi.

Peux-tu m’expliquer ce que tu essayes de me dire ?

C’est difficile de te faire comprendre, mais parfois je me sens centré ici et maintenant et parfois il y a des moments de peurs, de panique et dans mon comportement ce n’est plus moi.

Ça va Harone, j’ai compris et je vais t’aider. Es-tu heureux avec Laura ?

Oui je l’aime, mais encore une fois, parfois, j’ai peur qu’elle ne m’abandonne. Il y a ces derniers mois, des moments difficiles et je crains cette séparation. Mais je suis bien ici, je me sens chez moi maintenant et je ne veux pas partir. Je suis désolé si je suis aussi possessif et protecteur envers elle, c’est plus fort que moi et j’ai toujours peur lorsque quelqu’un vient à la maison de compter moins, d’être moins aimé, qu’elle ne s’occupe pas de moi et que je suis en reste…

Elle est ma maman maintenant et je me dois de remplir mon rôle, je me dois de la protéger, de veiller sur elle, car elle aussi a souffert de l’abandon et je reconnais que de par mon passé et ces peurs qui sont ancrées en moi, j’ai du mal à remplir ma mission. Je suis désolé de lui créer autant de tracas et ces pipis lorsque je suis seul, ce n’est pas de la vengeance, ce sont des peurs, des crises d’angoisse. Le canapé, je ne comprends pas, il est très confortable et je me sens bien dessus. Cela me donne confiance de dormir en hauteur ou tout simplement d’être en hauteur, de me prélasser à l’endroit où elle aime se poser. Dis-lui que nous les animaux nous aimons aussi le confort et de dormir toujours dans mon panier n’est pas rassurant, cela ne me donne pas le sentiment d’être son garçon et d’être traité comme tel. La différence m’affecte beaucoup.

Je lui communiquerai toutes les réponses, Harone, à toi aussi de faire quelques efforts surtout concernant tes grognements et aboiements contre les personnes, car cela n’est pas acceptable.

Je sais que je mets une barrière de sécurité entre elle et les autres et ne peux m’en empêcher. Je suis désolé.

 width=Tes gardiens me chargent de plusieurs messages pour toi Zahra :

Nous te remercions d’être venue te joindre à notre famille, et d’accepter de nous suivre dans nos aventures. Nous souhaitons te demander pardon de ne pas avoir tout le temps était dans l’amour et de ne pas te comprendre aussi bien qu’on le souhaiterait. Nous sommes fiers de toi, de l’être que tu es devenue et nous te remercions pour tout ce que tu fais pour nous et pour ta sœur Neha. Un grand merci pour ces moments de partages, de douceur, de rires et de cocooning. Nous sommes très heureux que tu es acceptée de nous suivre dans nos aventures toi aussi. Nous t’aimons très fort!!

Ils avaient un peu de mal au départ et ne comprenaient pas qu’un lapin puisse ressentir les mêmes émotions et avoir autant besoin d’amour qu’un autre animal. Je ne leur en veux pas, l’important est qu’ils ont compris que moi aussi je suis un être sensible doué de capacités sensorielles et que j’aime être câlinée et choyée.

Nous sommes sincèrement fières de vous, vous avez beaucoup grandi ces dernières années, on vous trouve très fortes et très courageuses, vous êtes très adaptables et faciles à vivres, sincèrement merci pour tout cela qui nous aide beaucoup dans nos aventures. On sait que le voyage va très bien se passer, et cette période à venir sans nous physiquement, dans une nouvelle maison, des nouveaux repères, on est conscient que se sont beaucoup de changements, on sait aussi que vous êtes capables d’y arriver, on vous connait, vous êtes notre super famille d’amour, on croit du en vous!! Vous êtes fortes!! Vous gérez parfaitement les différents transports maintenant et nous sommes très fières de vous pour ça aussi !!

Prenez soins de vous belles âmes, on sait que vous savez très bien le faire. On est près de vous, on vous accompagne tous les jours, nous restons auprès de vous, on vous aime de tout notre cœur!!On revient au plus vite vers vous nos amours!

Avec Neha, nous présomptions ce qui se tramait et nous avions que l’heure de nous séparer était proche. Heureusement qu’ils nous laissent ensemble toutes les deux et j’espère que là où nous serons accueillies ils nous prendront toutes les deux.

Ce serait trop dur d’être aussi séparée de Neha. Elle est un peu comme ma sœur et je l’aime.

Si j’ai une préférence, oui je souhaiterais rester dans sa famille le lien ne sera jamais coupé même si j’ai bien compris qu’ont ont demandé à ce qu’il ne le soit pas à une personne qui est capable de faire ça et qui pendant toute la durée de notre séparation gardera nos âmes reliées.

Est-ce que la maman de Sandra te conviendrait ?

Oui, surtout que j’étais déjà chez elle.

En tant que lapine ?

Non, en tant qu’être humain, nous avons déjà eu à partager notre quotidien ensemble.

Et tu serais heureuse de la retrouver ?

Oui, pourquoi pas.

Dis-leur que moi aussi je les aime et de savoir que nous serons séparés d’eux pendant si longtemps me cause beaucoup de peine.

J’aimerais avec Neha pouvoir les accompagner et ne pas être obligée de faire tout ce voyage qui va me stresser et va nous éloigner d’eux sans garantie qu’ils puissent nous placer ensemble sans savoir combien de temps nous devrons attendre leur retour.

Moi aussi j’ai une mission auprès d’elle et ne pourrai continuer de la remplir et me crée un énorme désorroi. Je suis chargée de l’aider à vivre ses relations affectives sans peur de ne pas être aimée ou mal aimée. Le papa n’a pas toujours rempli son rôle et je suis là pour le remplacer.

Dis-lui de faire leur possible pour nous reprendre très vite, c’est très important pour nous. Je les aime et je serai bien triste sans eux.

 width=Ton gardien me charge de te dire qu’il t’aime et qu’il fera toujours tout pour soit t’emmener avec lui, soit te faire garder par des personnes de confiance qui sauront te donner amour et soins pendant son absence.

Oui je sais tout cela et je lui fais confiance, mais ses allers/retours me stressent et m’angoissent beaucoup. Plus j’avance en âge et plus j’ai du mal à le supporter.

C’est la raison de tes mutilations ? Qu’essayes-tu de lui dire en te faisant mal ainsi ? Est-il la raison de ton mal-être, ou est-ce une raison énergétique ?

Et bien ce sont les deux. A chaque fois que je reviens à la maison, je porte des énergies qui ne m’appartiennent pas. Je les attrape là où je suis en pension et j’ai du mal à m’en défaire toute seule.

Et puis il y a le stress, l’angoisse. A chacun de ses retours, j’essaye de lui montrer que je suis perturbée et que j’ai du mal à supporter la situation. Ses absences sont trop longues et je me sentais mieux chez l’autre mamie.

Mais pourquoi te fais-tu mal à son retour ? Pourquoi pas pendant son absence ?

Pendant son absence je me conditionne car je sais qu’il ne m’abandonne pas et qu’il reviendra. A son retour ça change tout, car je sais déjà qu’il va repartir et comme je suis déjà mal et que j’anticipe cette pensée, je me sens obligée de me faire du mal pour qu’il comprenne que c’est très difficile pour moi.

Que pourrait-il faire pour que son absence te soit moins difficile à supporter ?

Dis-lui que je l’aime et que j’ai une mission de vie auprès de lui, mais il m’est impossible de faire mon travail et cela est également très perturbant pour moi. Je suis chargée de lui apprendre le détachement de quel ordre qu’il soit et je ne peux pas faire correctement mon travail. Ces allers/retours sont traumatisants et me mettent mal dans ma peau. L’idéal serait qu’il ne parte plus ou s’il le doit parce que c’est son travail, et bien qu’il m’emmène. Si j’étais sa petite fille ils seraient bien obligés de trouver une autre solution que de me caser dans un endroit où énergétiquement le travail est considérable mais ne fait pas partie de ma mission de vie, mais je n’ai guère le choix que de faire le nécessaire et à chacun de ses retours, je suis plombée.

Pas qu’il pense qu’on ne s’occupe pas bien de moi, je ne peux pas me plaindre, je suis choyée et câlinée, mais le lieu mériterait un grand nettoyage. Ici aussi d’ailleurs car ils ramènent eux aussi des énergies qui ne leur appartiennent pas. Ses retours sont pour moi du bonheur et en même temps source de peurs car je sais qu’il va repartir et je navigue entre le bien et le mal.

Ton gardien se doute bien de l’origine de tes maux Sama et je vais lui transmettre tes messages et tes réponses afin qu’ensemble vous puissiez retrouver paix et harmonie dans votre relation.

Ta gardienne aimerait savoir ce qui ne va pas chez toi ?

Je me sens fatigué, épuisé et j’ai actuellement, malgré mes promenades dans les vignes, beaucoup de mal à me débarrasser des énergies qui ne m’appartiennent pas. Depuis ton soin je me sens mieux, plus léger.

Prends-tu sur toi les problèmes des membres de la famille ?

Oui surtout ceux de ma gardienne, mais c’est normal, je suis relié à elle et à son service, et je me dois de l’aider et surtout de la nettoyer tous les jours sur le plan énergétique. C’est mon travail à temps plein et comme je me sens très las en ce moment c’est difficile pour moi.

Syrius, ta gardienne se fait soigner et c’est très bien que tu lui enlèves les énergies qui ne lui appartiennent pas, mais il faut aussi que tu penses à toi et te ménage un peu, si tu vas au bout de tes forces tu ne pourras plus l’aider.

Moi je suis sur mon chemin et me prépare tout doucement, qu’elle ne s’inquiète pas pour moi, je peux avoir de l’aide de là-haut et je souhaite pour elle de continuer à avancer sur son chemin et d’évoluer spirituellement.

Je les aime tous et me sens aimé. Malgré mes problèmes de santé qui m’empêchent de péter la forme et lui donne l’impression que je traîne ma vie, je me sens aimé et suis heureux. Dis-leur de ne pas trop s’apitoyer sur mon sort mais de plutôt faire un travail sur elle afin d’aller mieux et de continuer à avancer dans la vie.

 width=Joséphine comment te sens-tu ?

Je ne peux pas me plaindre, ça pourrait être pire. J’ai ce problème de santé et je crains de devoir vivre avec, mais on s’occupe bien de moi et on me câline malgré que cela lui impose aussi des contraintes et des frais.

Et Mikado ? On me dit que tu le crains, que tu as peur de lui et évite d’être à côté de lui dans la même pièce ? Comment vis-tu ces peurs ?

Il porte souvent des énergies qui ne lui appartiennent pas et cela me perturbe et me fait peur. Il a un tempérament assez exclusif et possessif et je demande trop d’attentions de la part de ma gardienne. Il en est jaloux et le contrarie, et moi ça me crée des angoisses, j’ai peur de ses réactions.

Tu ne dois pas le craindre Joséphine, au contraire, montres lui que tu n’as pas peur de lui, affirme toi et il se calmera.

 width=Uhisky, ta gardienne va t’emmener demain chez le vétérinaire pour te retirer cette masse qui te fait souffrir dans le nez. Tu resteras là-bas 2 ou 3 jours et elle aimerait que tu te battes. Elle voudrait que tu saches à quel point elle tient à toi depuis ton arrivée à la maison toute petite et toute timide. Elle t’aime, a peur pour toi, a peur de te perdre et me demande de te rassurer pour que tu aies la force de te battre et que tu manges pour aider le processus de guérison.

Oui je le sais depuis quelques jours et j’aurais préféré éviter cette opération. C’est vrai que c’est douloureux mais je n’aime pas aller chez le vétérinaire et encore moins y rester. Je sais aussi qu’elle a fait ce choix parce qu’elle m’aime et espère encore me garder quelques années auprès d’elle. Je vais donc faire mon possible pour m’en sortir même si je commence à être sur mon chemin.

Moi aussi j’aimerais encore rester auprès d’elle. Je sais que quoi qu’il arrive nous aurons de l’aide de là-haut, nous ne serons pas seules toutes les deux et j’ai confiance.

Moi aussi je l’aime, dis-lui qu’elle est ma maman depuis toujours et elle le restera toujours.

 width=Tu fais régulièrement pipi à côté de la litière ?

Oui je ne l’aime pas, elle est trop petite et ne me convient pas. Et puis j’ai du mal à m’habituer à une caisse, je préfère un plus grand espace.

Oui mais Djerry, cela n’est pas possible tu as une litière et au risque de gros conflits avec tes gardiens, tu dois faire tes besoins dans la litière.

 width=Ta gardienne me charge de communiquer avec toi. Pour commencer je te donne un message de T…… :

Souki, j’aimerais que la cohabitation entre nous deux se passe mieux, que tu arrêtes d’être jalouse de moi quand je suis avec ta maitresse. Je t’aime beaucoup, j’ai envie de jouer avec toi, te faire des câlins et passer des moments avec toi.
Ça me peine beaucoup que tu me craignes alors que je fais pleins d’efforts pour que tu m’acceptes et que je souhaite que le bien dans la famille.

Oui je sais bien qu’il ne veut que mon bien, qu’il aime ma gardienne et souhaite que la cohabitation  se passe bien mais qu’il se mette à ma place, j’étais sa privilégiée et lui il arrive et l’accapare complètement. Je le crains parce que j’ai peur de perdre ma place auprès d’elle et cela me stresse et me perturbe.

Le message de ta gardienne Souki :

Ma petite Souki je t’aime énormément avant toutes choses. Voilà 4 ans que tu partages ma vie, mes bonheurs, mes soucis, mes joies…
J’aimerais comprendre ton comportement pas toujours facile. Je fais toutes les choses en mon possible pour te rendre heureuse j’aimerais que tu sois plus compréhensive avec nous.
Que tu arrêtes d’être jalouse de T…… et d’être mécontente pour un rien, que les bêtises disparaissent si c’est juste pour faire un caprice. Cela nous lasse grandement.
On se plis en quatre pour toi et tu le sais.  
J’ai envie que l’harmonie revienne dans cette maison et ça passe aussi par toi, à plusieurs on est plus fort.
Tu es une grande dame maintenant tu n’as plus à faire des bêtises de bébé chat sauf si tu es malade et qu’on ne le sait pas encore.
Je ne peux pas te donner accès à l’extérieur en dehors de la terrasse car il y a une route à côté de chez nous, que tu ne connais pas les voitures et il y a des chiens de garde juste à côté de la maison. Je te laisse accès à la terrasse tous les jours dès que tu le souhaites.
Je t’adore ma Souk essaie d’être plus indulgente avec nous.

Je sais que tu m’aimes énormément et moi aussi. Je suis désolée de te causer autant de tracas mais comprend bien que pour moi il s’agit d’un grand changement que j’ai aussi plus de travail pour nettoyer les énergies de l’appartement et de vous deux. Si je pouvais sortir et me nettoyer avec les énergies de la terre, cela serait plus facile à gérer pour moi aussi. Alors oui, de temps en temps je fais des bêtises mais je me sens plutôt être une jeune chatte, un bébé, ton bébé, plutôt qu’une grande dame. Tu me considères comme une grande dame et moi je veux continuer à être ton bébé. Il y a une discordance et cela me crée des angoisses et du stress.

 Elle a quelques questions Souki :

Pourquoi tu crains Tristan, tu l’ignores et le snobe ?
Qu’est ce qu’on peut faire pour que la relation s’améliore avec toi ?
Pourquoi tu es étranges quand on est à deux alors que seule tu viens faire des câlins ?
Pourquoi tu fais pipi partout dès qu’on te laisse seule une soirée alors que ta litière et propre et libre d’accès ?
Est tu malade?
Qu’est ce qui ne va pas chez toi?
Tu nous aimes plus ?
Si tu t’ennuies à la maison quand tu es seule est ce qu’un petit compagnon te rendrais heureuse? Un petit chat
Si oui tu veux un mâle ou une femelle?
As-tu d’autre chose à nous dire ?

Je crois  que tu connais bien les réponses. T….., je le crains j’ai peur qu’il prenne ma place, il t’aime et cela me perturbe. Je sais que la jalousie n’est pas digne d’un animal, mais c’est difficile pour moi. Lorsque je suis arrivée je me suis sentie être ta petite fille, nous étions très complices et voilà que je dois partager cette complicité avec lui et que je n’aime pas lorsque nous sommes tous les trois. Je préfère être seule avec toi. Les pipis ? Pas bien non plus, mais lorsqu’il t’emmène et ne me laisse pas passer la soirée avec toi, je suis contrariée. Mea culpa, je suis désolée mais je n’arrive pas à me contrôler, c’est plus fort que moi.

Je ne pense  pas être malade, c’est juste mon petit être qui en souffre et me faire subir la compagnie d’un autre chat serait encore pire pour moi. La partager encore avec un autre chat me troublerait et m’angoisserait encore plus. J’aime profondément ma gardienne et je l’aime lui aussi puisqu’il aime ma gardienne et la rend heureuse. Mais cela n’empêche pas de me créer des tensions et du travail supplémentaire parce qu’il porte souvent des énergies qui ne lui appartiennent pas.

Je suis là pour elle, ma mission consiste à la nettoyer énergétiquement et à lui apprendre le détachement affectif afin qu’elle vive ses relations affectives sans dépendance ni co-dépendance et il y a déjà de quoi faire.

Oui mais ton comportement Souki apporte tout de même beaucoup de désharmonie dans le foyer. Tu dois bien t’en rendre compte ?

Oui je sais, ce n’est pas bien, je vais essayer de me contrôler.

 width=Ta gardienne a un message pour toi Lina et souhaite te poser quelques questions.

« Ma Lina, je t’aime extrêmement fort et je sais que toi aussi. J’imagine que tous ces changements aussi brusques sont difficiles à vivre pour toi. Ce doit être difficile aussi de me voir dans la douleur physique et morale. Mais la lumière arrive, ne t’en fais pas. Comment te sens-tu? J’aimerais tellement te voir guérie et en pleine forme. Que puis-je faire pour t’aider?

Cette « transition » nous fait dormir dans des lieux très « chargés » et certains esprits te font peur, n’est-ce pas? Ne t’en fais pas, ils sont là pour me soutenir.

Je ressens une grande culpabilité en moi, j’ai l’impression de ne pas être une bonne gardienne en ce moment, je te délaisse. Alors, pardonne-moi.

Nous avons cette « peur de l’abandon » en commun, c’est pour ça que tu as du mal à me voir partir. Sache que je serai toujours là. Il m’arrive de partir mais je reviens toujours pour toi. Mais dis-moi, quelle est ton histoire? Qu’est-ce qui t’es arrivé avant notre belle rencontre?

Ta mission est-elle de m’apprendre le « détachement » et à m’aimer moi-même ou y-a-t-il autre chose?

Tu l’as sûrement remarqué,  je prends le temps de me reconstruire en ce moment. Mon envol est proche. Es-tu d’accord pour m’accompagner encore un petit bout de chemin?

Ah et les chats, ils t’ont fait quoi?!!!

Merci ma Lina, d’être entrée dans ma vie, de m’apporter autant d’amour, de me faire rire. C’est grâce à toi que j’ai découvert cet appel de la nature, avec toi que je vis ces expériences si spéciales. Tu es une vraie lumière. Je t’aime profondément pour toujours. »

C’est vrai que nous sommes toutes les deux dans une période de transition et c’est difficile pour toi et pour moi. Cette séparation, ce déménagement et puis surtout ta souffrance me perturbent beaucoup et me créent du stress et des angoisses. J’étais attachée à lui aussi, même si c’est à toi que je suis reliée et que c’est auprès de toi que j’ai une mission. Comme tu le sais j’ai déjà souffert d’un abandon à cause d’une séparation et cela réveille de mauvais souvenirs et me font prendre conscience qu’ils ont toujours été là. Il ne m’a pas choisi par hasard, ce jour-là au refuge c’était évident pour lui que ce soit moi. Oui inconsciemment il a ressenti mon immense détresse  de la peur de l’abandon et cela lui a renvoyé ton image. Il  te connait et connait ton histoire et il sait que tu es en grande souffrance depuis bien longtemps.

Ne culpabilise pas, il s’agit pour moi d’espérer avec ces soins me débarrasser des choses qui ne m’appartiennent pas et de supprimer ces vielles mémoires et pour toi de faire un grand travail qui te permettra aussi de te débarrasser de toutes ces émotions négatives, de tous ces bagages que tu portes depuis la petite enfance, et de mettre toutes les pensées négatives à la poubelle. Ce n’est pas facile ni pour toi ni pour moi, mais si tu vas mieux, j’irai mieux aussi.

Ma mission consiste à te reconnecter à la source, à ton petit enfant intérieur pour lui donner la possibilité de faire un travail avec lui, de lui pardonner d’avoir souffert du manque d’amour, du syndrome d’abandon afin de l’aider à repartir sur de nouvelles bases. Le travail est commencé et la prise de conscience a eu lieu depuis un moment. Cela est important car elle permet de regarder au fond de soi, de ne pas être dans le déni et vouloir avancer positivement sur son chemin. Je suis fière de toi pour ça et même si je stresse et angoisse beaucoup, je sais que tu m’aimes et ne m’abandonneras jamais.

Nous sommes 2 âmes liées et n’avons pas d’autre choix que de se soutenir mutuellement. C’est vrai que je n’aime pas rester seule, mais dans mon enfance on me laissait seule souvent, privée de présence, de câlins et aussi de nourriture pour finir lâchement abandonnée dans la rue puis au refuge. Les mémoires, tout comme pour toi sont présentes et bien ancrées.

Pourquoi je n’aime pas les chats ? Parce qu’il y en avait plusieurs chez nos anciens gardiens et ils portaient constamment des énergies qui ne leur appartenaient pas. Cela est très flippant et je suis rappelée constamment à ces souvenirs, car ici aussi les énergies ne sont pas top. Certains esprits comme tu dis sont là pour t’aider pour te soutenir, ce sont des âmes bénéfiques, mais il y en a d’autres beaucoup moins bénéfiques et qu’il conviendrait de faire partir. Un nettoyage énergétique pourrait nous aider toutes les deux.

Moi aussi je t’aime et j’espère pouvoir encore rester à tes côtés pour te voir prendre ton envol vers le mieux-être, vers le bonheur, la confiance en la vie et en toi. Tu le mérites car tu es une personne merveilleuse à qui on a fait beaucoup de mal, mais qui aujourd’hui le vit en pleine conscience et se sent prête à faire table rase du passé. J’espère retrouver le peps pour t’accompagner encore un bout de chemin.

 width=Hessy, on me dit que tu ne vas pas bien et que tu ne manges pas. Pourquoi ?

Je me sens très triste et désabusée. J’ai peur, j’ai du stress et me sens très angoissée.

Pourquoi ?

Mon gardien l’est, il ne va pas bien, encore moins bien que moi et se pose des questions existentielles concernant sa vie, son quotidien et je fais partie de ses réflexions. J’ai peur qu’il m’abandonne, j’ai déjà vécu l’abandon et j’en garde encore de très mauvais souvenirs.

Nous sommes partis de chez nous, j’ai été séparée de tous, de mes compagnons, c’est difficile pour moi et maintenant je crains que ce soit mon gardien qui m’abandonne aussi.

Dis-lui que je l’aime et ne souhaite pas être séparée de lui. Je veux l’aider dans cette période difficile pour avancer sur son chemin et reconstruire sa vie, mais pour cela il doit être en accord avec lui-même. Il doit prendre conscience que de me ramener dans un refuge ou me chercher un nouveau maître n’arrangera en rien ses problèmes et encore moins mes peurs et mon stress. Au contraire cela ne fera qu’empirer la situation car il se décharge de ses responsabilités vis-à-vis de moi et aggravera son mal-être.

Dis-lui de faire un travail sur lui afin qu’il accepte et prenne conscience que même difficiles, certaines étapes de la vie doivent être vécues afin d’aller mieux après. Il ne tient qu’à lui pour faire ce travail et lorsqu’il ira mieux, j’irai mieux aussi.

Je me sens très vite fatiguée et à bout de souffle. Je ressens une oppression dans la poitrine mais je ne peux pas dire que c’est très  width=douloureux.

Le plaisir que j’éprouve lorsque je me dépense physiquement et bien supérieur à toutes ces gênes. Les ballades « gentilles » en forêt me frustrent beaucoup. Je sais que j’ai maintenant l’âge d’un senior et que je dois me ménager mais j’adore courir, partir et revenir et c’est difficile de ne plus le faire pour moi.

Le chaton ? Sans plus, ce n’est pas vraiment une compagnie pour moi et encore moins un compagnon de jeu.

Sa taille pose problème et il a peur de moi mais toi tu en as besoin énergétiquement et c’est bien pour toi il t’apportera un équilibre et sera à tes côtés le jour où moi je devrais partir.

Tu sais j’ai une vie de princesse auprès de toi, je me sens être ton compagnon, ta fille et j‘ai eu de la chance de partager des années de bonheur avec toi. Nous avons une relation très fusionnelle et je sais que mon départ te sera très difficile.

Moi je suis sur mon chemin, je commence à vaquer aux besoins que tout départ réclame et un jour je soufflerai la bougie parce que c’est la loi. Cela ne signifie pas que je partirai demain ou dans quelques temps, non cela signifie qu’un jour je vais devoir te laisser et cette séparation sera bien cruelle pour toi.

Le chat sera là pour t’aider à te détacher et faire ton deuil. Ma mission à moi a été pendant toutes ces années de t’aider à avancer dans la vie quelques fois semée d’embûches mais notre relation elle a toujours été fidèle et linéaire remplie d’amour et de compréhension.

Je t’ai aidé à te reconnecter à ton petit enfant intérieur et à trouver la paix intérieure qui s’y trouve.

Moi aussi je t’aime et suis triste de ne plus pouvoir t’accompagner lors de  grandes ballades, je les aime tellement, elles sont merveilleuses et avec toi ce n’est que du bonheur.

 width=Bardamu, ta gardienne t’aime beaucoup.

Oui moi aussi. Dis-lui que je suis très heureux qu’ils m’aient à nouveau ouvert la porte et accueilli chez eux.

Etais-tu déjà chez eux Bardamu ?

Oui en tant que cheval, avec des problèmes de peau, de grattage, yeux.

Qu’aimes-tu faire avec ta gardienne ?

Me promener libre dans les champs, dans les forêts.

Que préfères-tu manger ?

De la viande blanche mais aussi rouge, malgré que je sais pourquoi j’en suis privé.

Est-ce que tes soucis de grattage posent problème ? Est-ce le stress ?

Non pas vraiment c’est surtout très inconfortable pour moi et assez énervant pour tous, mais je n’y peux rien. Lorsque ça me démange je suis obligé de me gratter.

 width=Cyanna, ta gardienne aimerait savoir si tu vas bien ou si tu as besoin de quelque chose que tu n’as pas ?

C’est gentil de sa part de s’inquiéter de mon bien-être et de mon confort mais je vais bien, j’ai une belle vie ici et je ne peux vraiment pas me plaindre ou réclamer autre chose. Non, qu’elle ne s’inquiète pas, je suis un chat de « type nettoyeur » et ma mission est plus de m’occuper des énergies du lieu  que de la skotcher elle.

Déjà, de par ma race, je suis un peu plus sauvage et solitaire et du coup moins expressive et expansive. Mais je suis bien ici même si l’arrivée de Pilou m’a un peu perturbée au départ. Mais j’ai bien vite compris qu’il l’était lui plus que moi et que surtout il est peureux, il a peur de tout.

Nous ne nous marchons donc pas sur les plates bandes, il est là pour autre chose et l’énergie entre les deux est pacifiée.

Je suis désolée pour le pipi et les odeurs mais je n‘y peux rien. Je n’arrive pas à le contrôler et comme l’odeur attire l’odeur, c’est encore plus difficile pour moi de maîtriser. Mais ce sont aussi les endroits où je fais qui posent problème et mériteraient d’être nettoyés énergétiquement.

Dis-lui que je suis navrée pour l’inconfort que mon comportement génère.

Ta gardienne t’aime de toute façon et voudrait que tu lui fasses plus souvent des câlins.

Moi aussi je l’aime, c’est ma maman même si je ne suis pas très câline. Dis-lui que je vais faire un effort pour tout, pour le pipi et me rapprocher un peu plus d’elle. C’est vrai que je me sens très indépendante et je suis heureuse aussi. Je ne manque de rien. Peux-tu la rassurer ? Merci à elle, merci pour tout.

 width=Bambou on s’inquiète beaucoup pour toi, tu te caches dans les ronces et de plus en plus loin, et tu n’as pas mangé depuis 4 jours ?

Qu’ils ne s’inquiètent pas, je vais bien, je me nettoie et me ressource avec les énergies de la terre et je trouve à manger. Même si c’est peu, cela me suffit.

Y a-t-il une raison pour laquelle tu te caches ?

Ma gardienne ne me permet pas de remplir ma mission et cela me perturbe. Je me sens trahi et abandonné.

Quelle est ta mission ?

Celle de l’aider dans sa maladie, de l’aider à avancer sur son chemin et lâcher prise avec son mental. De ne pouvoir l’assister me perturbe énormément et je me charge à présent de nettoyer les alentours. Il y a une forte concentration d’âmes errantes et il y a de quoi faire.

Peux-tu tout de même Bambou faire un effort et revenir à la maison de temps à autre si ce n’est que pour te nourrir ?

Oui je ferai l’effort.

 width=Ta gardienne aimerait savoir si tu vas bien ?

Je vais bien même si je suis anxieux et peureux. Je ne manque de rien, on me choye et me câline et ce n’est pas de sa faute si moi je suis craintif, stressé, angoissé parce que j’ai peur de tout.

Elle voudrait te dire de ne pas être inquiet de rien, même si elle part faire les courses ou que l’aspirateur fait du bruit.

Je sais bien que je ne dois pas m’inquiéter, qu’elle reviendra à la maison et ne m’abandonnera pas mais le stress je l’ai, ou d’être seul, me perturbe beaucoup.

Mon tempérament s’il est comme ça je n’y peux rien, je suis né comme ça et ma génitrice elle-même très craintive ne m’a pas rassurée et ne m’a pas donné confiance.

As-tu un message qui pourrait améliorer ta vie ?

J’aimerais beaucoup être plus zen, plus affirmé et moins dans la peur. Mais je ne sais comment faire, c’est profondément ancré en moi depuis toutes ces années.

Dis-lui que je l’aime et j’ai confiance en elle, c’est en moi que je n’ai pas confiance et tout me fais flipper.

Je suis un chat de type timbre-poste et ma mission consiste à l’aider elle-aussi à ne pas vivre dans les craintes et les angoisses. Si j’ai des problèmes urinaires c’est parce-que justement les énergies négatives me déstabilisent dans les reins et la vessie.

Lorsque je suis en crise, je suis en souffrance mais là en ce moment ça va et j’espère que ça ne reviendra pas.

Je suis heureux auprès d’elle, c’est maman et je suis un peu son petit garçon.

Dis-lui merci pour tout l’amour et toute l’attention qu’elle me donne.

 width=Bellotte, ta gardienne me charge de te dire qu’elle t’aime beaucoup, que tu n’as plus aucune crainte à avoir, elle fera tout ce qu’elle pourra pour  te rendre heureuse, te choyer et te câliner pour que tu arrives à oublier ton passé et te sente bien dans la tête et dans ta peau.

Est-ce que tu aurais envie de parler de tes expériences malheureuses ? Sont-elles encore présentes ?

Hélas oui, je sais que je n’ai plus rien à craindre maintenant, j’ai enfin trouvé une gardienne, une personne qui a du cœur, qui est pleine de bonté et de générosité envers les animaux et pas seulement les siens, envers tous les animaux de la terre. Et moi j’ai eu cette grande chance, c’est un miracle pour moi d’avoir été adoptée et prise sous son aile. Je suis vraiment désolée de lui faire croire que je ne suis pas bien, que je ne suis pas heureuse chez elle. C’est tout le contraire, mais parfois j’ai de mauvais souvenirs, j’ai des images très angoissantes qui viennent, tel un éclair dans ma tête et j’ai peur. Je stresse, j’angoisse et je n’arrive plus à contrôler ces pulsions. C’est beaucoup lorsqu’elle m’emmène en voiture, le souvenir d’avoir été jetée de la voiture est traumatisant. J’ai couru derrière, mais rien à faire, on m’a lâchement et salement abandonnée. A chaque fois qu’elle m’emmène, c’est comme si c’était hier et la peur me terrifie.

Ta gardienne ne t’abandonnera jamais Bellotte, si elle t’emmène en voiture c’est pour ton bien, se promener avec toi ou t’emmener chez le vétérinaire, pas pour te faire du mal mais pour te soigner, que tu sois en forme et en bonne santé. Il faut que tu arrives à oublier le mal qu’on t’a fait Bellotte, que tu reprennes confiance et puisse vivre avec tes nouveaux gardiens et compagnons en paix et en harmonie.

C’est ce que je souhaite tous les jours, à chaque instant de mon existence, mais les hommes me font un peu peur. Il n’était pas gentil avec moi, lorsqu’il avait bu et qu’il criait, il la frappait (femme) et me donnait des coups de pied. Je le dérangeais, pas de sous et une bouche de plus à nourrir. J’étais très attachée à la petite fille, le garçon était trop petit et me tirait les oreilles et la queue, mais la petite fille, lorsqu’ils se disputaient, venait se réfugier auprès de moi sous la table. Elle aussi a eu très peur de lui.

Malgré l’amour qu’elle me donne aujourd’hui, malgré que je sente que j’ai trouvé une maman pour moi et malgré mon passage au refuge, les souvenirs, les images sont encore souvent très présentes et très traumatisantes.

Dis-lui que je l’aime et lui aussi, qu’il me pardonne si je le crains un peu, mais c’est profondément ancré en moi. J’aimerais tant me vider la tête et pouvoir vivre comme un animal normal dans le présent et le ici et maintenant. J’adore ma vie chez elle et cela me pourrit encore le quotidien.

Ne t’inquiètes pas Bellotte, si elle a fait appel à moi, c’est pour t’aider et bientôt ton passé ne sera plus qu’une période de ta vie dont tu ne voudras surtout plus te souvenir.

Je l’espère tant, merci, merci pour tout.

 width=Ta gardienne me charge de te donner des messages et a aussi beaucoup de questions à  te poser Chaky. J’espère que tu auras la patience de lui répondre.

Quelle belle déclaration d’amour. Dis-lui que moi aussi je l’aime, que je suis heureux avec elle et que je suis là pour elle. Les soins m’ont fait du bien, je me suis de nouveau mieux senti dans mon corps. Je me sentais centré, plus dans le ici et maintenant. Je sais qu’elle ne veut pas que je récupère ses énergies mais explique-lui que c’est mon travail à temps plein.

Ma mission auprès d’elle consiste à l’aider, à la nettoyer énergétiquement et aussi à la soigner du mieux que je peux. C’est mon travail et même si elle ne le souhaite pas, je ne peux pas y déroger je me dois de remplir ce rôle. Je sors et je peux me nettoyer avec les énergies telluriques et  lorsque je n’y arrive plus, c’est bien qu’elle fasse appel à toi pour m’aider à me débarrasser des mauvaises énergies.

Si tu me poses la question, oui je vais te répondre, que j’aimerais bien du thon, des sardines et du poulet et du poisson aussi. Si je ne mangeais pas c’est parce que ça ne passait pas trop bien au niveau de mon tube digestif. Je n’avais pas de brûlures mais plutôt des spasmes, des petites coliques et dans ce cas, il vaut mieux ne pas charger son estomac et attendre que ça passe. Ce qui explique aussi pourquoi je mange de l’herbe, cela me permet de me purger. Je sais que je dois reprendre des forces, je sais aussi que tu vas à nouveau m’emmener chez le véto pour me faire piquer et je n’aime pas. Cela me crée du stress et me traumatise et si je me défends, si je bouge beaucoup c’est parce que j’ai peur, j’ai des angoisses et je n’arrive pas à gérer.

Le produit pour les puces ne m’a pas fait de bien. L’appareil digestif et surtout le foie et la vésicule ont été perturbés. Dis-lui de trouver quelque chose de plus naturel, de moins néfaste pour l’organisme (extraits de margousiers Béaphar).

Si je me lèche les pattes c’est effectivement l’angoisse qui me fait agir. Pourquoi ? Je te renvoie en quelque sorte ton image. Qui de nous deux est le plus angoissé ? Qui de nous deux n’arrive pas à gérer ses peurs, son stress et son angoisse ? Je te renvoie un peu ton image, désolé mais toi aussi tu dois faire un travail sur toi pour être plus dans le présent, plus dans le ici et maintenant. Toi aussi tu anticipes et projettes les émotions négatives, tu te fais beaucoup de bile et ce n’est pas bon pour la santé.
Je chasse le chat blanc parce que j’ai peur qu’il prenne ma place. Pas au sens propre du terme, il s’agit d’un chat guérisseur et sentinelle. Il a pour mission de s’occuper de l’énergie et de la santé de toutes les personnes du quartier.
Je sais que je n’ai pas besoin d’avoir peur, qu’elle ne l’adoptera pas, d’ailleurs il ne resterait pas, mais j’ai peur de ne plus remplir ma mission, de ne plus assurer mon rôle auprès d’elle. Je suis désolé si les chattes de la maison le vivent si mal, c’est vrai qu’il est assez teigneux avec les autres chats et qu’en tant que maître des lieux on le craint.

Je suis heureux avec toi, n’aie aucun doute. Mes problèmes de santé sont là et tu en connais la raison. Ne culpabilise pas, je suis là pour toi, je suis en service et je suis chargé de veiller sur toi et t’aider à guérir, ce  qu’il est important de comprendre, car la culpabilité est un obstacle et t’empêche d’avancer. Tu tournes en rond avec les problèmes et moi aussi. Ne te préoccupe pas autant de moi. Lâche un peu prise avec ton mental. Sois un peu plus zen et les choses iront mieux pour toi et pour moi.

Ce que tu dois comprendre à travers moi et ma/ta maladie, c’est que l’on peut vivre avec et en guérir si on l’accepte en pleine conscience. Pour cela il faut déjà se positionner par l’expression de soi par rapport au monde extérieur. Avoir peur que personne ne peut nous comprendre, ce que nous croyons, avoir peur de la non-acceptation par l’autre, de ce que nous voudrions dire. Avoir peur de la force ou de la violence de ce qui pourrait s’exprimer.

Je comprends ton mal-être lorsque je te ramène des cadeaux, mais ce sont des offrandes et tu dois les accepter. Je suis désolé si cela te peine, mais c’est la nature qui est ainsi faite. Nous les félins sommes des chasseurs et pour nous c’est naturel. Je ne veux pas les faire souffrir, je suis  mon instinct et c’est difficile à contrôler.

Oui j’aime bien manger en ta présence, cela me rappelle le lien profond que nous avions ensemble dans une autre vie où j’étais ton compagnon et nous aimions partager nos repas.

Non l’animal (chien) décédé ne vient plus, il est parti maintenant au jardin des animaux et son âme n’est plus errante.

Aucune espèce d’importance chez qui j’étais avant, je n’y étais pas à ma place (couple et enfants) et j’ai préféré partir. C’est chez toi que je voulais venir, c’est toi ma gardienne de cœur et nous sommes reliés depuis fort longtemps.

 width=Mina, ta gardienne ma charge de te transmettre un message :

Messages :

Il faut vraiment qu’elle comprenne qu’elle doit faire ses gros besoins dans la caisse (y en a 2 en plus !), CE NEST VRAIMENT PLUS POSSIBLE AUTREMENT !!

 La communication faite il y a un mois disait qu’elle trouvait la caisse trop petite mais c’est la version Xl déjà ! Et qu’elle se trouvait à l’étroit… nous avons enlevé le couvercle et elle a tout le balcon pour elle. Il n’y a pas d’autres alternatives.

Quand nous partons en vacances (en sept.) et à chaque autre vacance, il y a une gardienne de chat qui passe, il est important qu’elle fasse confiance à cette personne et j’aimerais la rassurer car nous reviendrons et ne l’oublions pas. Les problèmes de caisse sont encore plus importants lors de nos absences.

Questions :

– A-t-elle fait le deuil de la perte de Tonga à Pâques (notre autre chat et son grand copain) ?

– Se sent-elle seule sans lui ? 

– Est-elle prête à accueillir un nouveau compagnon chat à partir de septembre ? Si oui, comment le voit-elle ? 

– A-t-elle compris l’importance qu’elle aille dans sa caisse…. nous avons tenté beaucoup de choses pour la satisfaire et cela ne peut vraiment plus durer ainsi.

– A-t-elle un autre message qu’elle a envie de me donner à travers vous ?

Oui je sais, je me rends compte que je suis une chatte malpropre et ingrate et je suis désolée pour eux. Je les aime et ils ne méritent pas ça, mais ici je me sens encore moins bien qu’avant, les énergies ne sont pas bonnes et la présence de Tonga me perturbe aussi beaucoup.

Tonga n’est pas bien parti ?

Non, Tonga est toujours là et puise dans nos énergies, cela me rend triste et déprimée. Je sais qu’ici ce n’est plus sa place et j’aimerais qu’il parte au jardin des animaux pour se reposer et se ressourcer, afin qu’il puisse nous revenir très vite. Il me manque physiquement, il était mon compagnon et je n’aime pas rester seule. Lorsque je suis seule, je me sens triste et abandonnée et j’aimerais qu’il me revienne très vite. Mais lui et pas un autre.

Je sais que je dois aller dans ma caisse, mais c’est impossible tant que je me sens si contrariée. Je n’aime pas son odeur non plus. Dis-lui que je ne suis pas bien, j’ai du stress et qu’il faut que je le lui montre pour qu’elle le comprenne. Le lieu mériterait d’être nettoyé, mais j’en suis incapable en ce moment, ma mission consiste à nettoyer les énergies du foyer et des personnes, mais je ne peux pas la remplir en l’état de la situation et des choses.

Dis-leur de faire quelque chose pour aider Tonga à passer le pont des fleurs car sans sa présence physique, je me sens perdue. Il a aussi vécu une période un petit peu difficile et mérite de retrouver paix et harmonie dans son cœur.

 width=Bonjour Joyce, on m’envoie vers toi pour te donner plusieurs messages et aussi écouter ce que tu as à dire à tes gardiens, mais dis-moi, est-ce A… ta gardienne ?

Oui

Ce n’est donc pas A… son fils ?

Non

Je vais donc te lire les messages :

Joyce, j’aimerais que tu saches que je t’aime, que nous t’aimons tous.

Si aujourd’hui je passe par Christiane pour te parler, c’est que nous commençons à craindre tes réactions trop brutales et ton agressivité vis-à-vis des humains et des animaux.

Te dire aussi que tu n’as pas à avoir peur, qu’il est inutile d’aboyer comme un fou lorsque la sonnette sonne et qu’un visiteur arrive. Je suis capable de le recevoir sans crainte. Si j’ai besoin de ton aide, je ne manquerai pas de t’appeler.

J’avais espéré que tu pourrais rester avec moi en consultation, calme, couché à mes côtés. Mais cela n’est pas possible tant que tu ne sauras pas te contrôler et rester serein.

Christiane me dira ce que tu souhaites, ce que tu souhaites nous communiquer. Nous tacherons d’être à l’écoute et de répondre à tes besoins.

Si tu ne te sens pas bien avec nous, je tâcherai de te trouver un nouveau maître, dans un environnement qui te conviendrait mieux, où tu pourrais te dépenser à loisir. Ce sera très difficile pour nous, comme pour toi je suppose au début.

J’aimerais pouvoir te parler, et t’entendre…

Ton courrier me navre et me fait prendre conscience que je suis un mauvais bougre. T’entendre me dire que tu m’aimes, que vous m’aimez alors que moi j’ai un tel comportement me remplit de honte. C’est vrai que mon caractère est très impulsif et que souvent je ne me reconnais plus car je n’arrive plus à contrôler mes pulsions. Mais j’ai aussi beaucoup de stress, des angoisses et des peurs.

Au moment même où je réponds à tes questions je me sens bien, je me sens zen, mais la plupart du temps j’ai peur et je me sens moi-même attaqué et manipulé par des énergies qui ne m’appartiennent pas. Il en circule pas mal ici et elles ne sont vraiment pas sympas, il faut les éviter, seulement elles se collent à toi et ne te lâchent plus. Il faudrait qu’il comprenne qu’avec ses comportements et ses addictions il est souvent chargé et nous plombe toute l’ambiance ici. Moi ça me rend agressif, c’est plus fort que moi, je ne me contrôle plus. Et lorsqu’on s’approche trop près de moi, je ne canalise plus, on me manipule et j’attaque.

Je suis désolé je me rends compte combien cela doit être difficile et compliqué pour toi et je m’en veux de ne pas être un chien affectueux, câlin, et joueur comme les autres. Au fond de moi je le suis mais je suis souvent habité par des entités maléfiques. Les visiteurs je les crains et j’aboie fort pour les faire fuir, pour ne pas leur donner envie de rester et en même temps cela me réjouis de voir d’autres personnes, c’est compliqué pour moi. Et désolé si je fous le souk partout même en consultation, mais là aussi impossible d’être serein, soit on tremble comme une feuille tellement la peur est forte, soit on s’active, on fait le bordel pour dompter et dépenser le stress.

Je sais que beaucoup de choses sont fausses et que mes attitudes et comportements sont intolérables, je le comprends, mais j’aimerais tant être différent, comme un autre chien et ne pas te causer de tracas et de soucis. Tu en as déjà assez. Ce n’est pas facile à gérer pour toi et tu te retrouves à nouveau devant un problème qui te semble insoluble.

Il n’y a pas de hasard, peut-être te met-on en face de responsabilités à prendre ? Peut-être devrais-tu mettre plus d’ordre et te sentir moins dépendante, ou co-dépendante de tes proches ? Peut-être qu’on me fait te renvoyer ce que tu ne veux pas voir ? Je ne cherche pas à m’excuser à travers les autres, mais si la situation et les choses changent un peu ici, je me sentirai sans doute mieux et toi aussi.

Je ne manque de rien avec toi, je ne suis pas malheureux, moi aussi je t’aime, je vous aime et me trouver un autre maître serait pour moi la pire trahison que tu puisses me faire. Ma mission auprès de toi consiste à t’aider à te reconnecter à la source, à t’ouvrir les yeux, c’est drôle ce que je te dis là, mais tu as vu les miens ? Ils sont particuliers et pourtant il s’agit de regarder dans la même direction sinon la vie n’a plus de sens. Je ne veux pas changer de maître, c’est toi ma gardienne et c’est toi qui doit prendre conscience de beaucoup de choses pour te permettre d’avancer sur ton chemin. Je vais moi essayer de rester maître de moi, de garder le contrôle, je sais que c’est indispensable.

Là en ce moment même je me sens bien dans ma tête et dans mon corps et j’espère que ça le restera. A… a un gros travail à faire sur lui, encore faut-il qu’il le reconnaisse, qu’il l’admette, tu ne peux pas le faire pour lui et je souhaite qu’il en prenne conscience.

 width=Elma, ta gardienne me charge de plusieurs messages pour toi :

Pour Elma lui dire :

– que mon fils et moi l’avons choisie et avons fait un long voyage pour l’adopter (refuge de Troyes) et que nous l’aimons et l’aimerons toujours. Elle est la bienvenue chez nous.

– j’aimerais qu’elle sache qu’il n’y aura pas d’abandon et qu’elle a sa place chez nous et dans notre cœur pour toujours.

– je lui demande  d’être plus obéissante en promenade, de ne pas s’éloigner à perte de vue et de  revenir quand je l’appelle car ses fugues sont dangereuses pour elle, me stressent et me fatiguent beaucoup.

– J’aimerais qu’elle reste dans le jardin non attachée pour qu’elle en profite plus mais cela se fera que si elle se calme et si je peux  lui faire confiance

– j’ai beaucoup de travail car je crée actuellement mon emploi mais je la promène souvent alors en retour qu’elle se pose un peu (surtout en voiture lors de déplacements car elle aboie beaucoup et s’agite)  on dirait un lion en cage !

Je sais que je suis la bienvenue chez vous, je l’ai ressenti et je me sens très bien chez vous. Je me sens aimée et j’ai envie en retour de leur apporter beaucoup d’affection. Je suis une tendre, une sensible, un vraie boule d’amour et je suis navrée si mon comportement un peu foufou, très débridé  te cause problème. J’ai été abandonnée, séparée de ma maman pratiquement dès ma naissance et j’en ai souffert. Après j’ai connu le triste sort des animaux qui arrivent au refuge sans repères et sans aucune éducation. Là-bas on te nourrit, on te soigne, on te promène. Lorsqu’on est jeune en bonne santé comme moi, on te câline, on joue avec toi, mais on te laisse faire et on ne t’apprend pas à canaliser les énergies.

Aujourd’hui je te cause des ennuis parce qu’on ne m’a jamais dit non, qu’on ne m’a jamais appris ou montré que ce n’était pas comme ça. Maintenant que tu le dis, je le comprends et je vais essayer de faire un effort pour améliorer mes attitudes, mais c’est tellement normal et naturel pour moi que je crains que ce sera difficile.

Oui j’aimerais bien me promener et profiter librement du jardin, mais l’appel des autres congénères est si tentant, c‘est plus fort que moi. Et en voiture je deviens folle, la voiture me stresse, je n’ai connu la voiture que pour aller d’un refuge à un autre et chaque fois il fallait à nouveau s’habituer à un nouvel endroit, à de nouveaux compagnons. Je n’aime pas la voiture, la peur et les angoisses reviennent au galop.

Je vais lui expliquer tout cela Elma, mais de ton côté il va falloir faire un gros effort pour obéir, ne plus fuguer, ni aboyer de manière agressive et de revenir lorsque ta gardienne ou Lucas t’appellent.

Pardon si j’aboie de manière agressive, mais c’est pour la protéger, pour éviter qu’on ne s’approche trop d’elle.

On appelle cela de la possession Elma, ne t’inquiète pas, les personnes que vous croisez en promenade ne lui feront pas de mal.

 width=Ta gardienne m’envoie vers toi pour te donner des messages :

Nous souhaitons te remercier d’être venue à notre rencontre, et d’intégrer notre famille, Nous sommes très fiers de toi, et de ce que tu es devenue. Un grand merci à toi d’avoir accepté de nous suivre dans nos aventures, et de partager notre vie, merci à tous ces moments de partages, de douceurs, de cocooning et de rires. Nous t’aimons très fort, et te remercions de prendre soins de nous et de ta sœur Zahra.

Merci à vous aussi. Je vous aime très fort et me sens très inquiète en ce moment car je sais et je sens une séparation proche. D’avoir pris soin de vous et aussi de Zahra fait partie de ma mission il n’y a donc rien d’extraordinaire à cela.

Nous sommes sincèrement fières de vous, vous avez beaucoup grandi ces dernières années, on vous trouve très fortes et très courageuses, vous êtes très adaptables et faciles à vivres, sincèrement merci pour tout cela qui nous aide beaucoup dans nos aventures. On sait que le voyage va très bien se passer, et cette période à venir sans nous physiquement, dans une nouvelle maison, des nouveaux repères, on est conscient que se sont beaucoup de changements, on sait aussi que vous êtes capables d’y arriver, on vous connait, vous êtes notre super famille d’amour, on croit du en vous!! Vous êtes fortes!! Vous gérez parfaitement les différents transports maintenant et nous sommes très fières de vous pour ça aussi!!

Prenez soins de vous belles âmes, on sait que vous savez très bien le faire. On est près de vous, on vous accompagne tous les jours, nous restons auprès de vous, on vous aime de tout notre cœur!!On revient au plus vite vers vous nos amours!!!

Je le savais, je le pressentais ce grand changement qui se présente et va chambouler toute notre vie. Ce sera difficile pour vous mais ça le sera plus encore pour nous car nous avons une mission auprès de vous et ce sera compliqué, même si nous sommes et resterons reliés par notre âme, il nous sera difficile de faire notre travail. Le mien consistait à vous nettoyer énergétiquement et à m’occuper aussi et surtout du lieu et j’ai par ailleurs la mission de t’aider à te détacher. Oui c’est toi ma gardienne et je dois justement t’aider à te détacher de ce grand besoin viscéral de voyager et de vivre des aventures. Tu as besoin d’un foyer et d’une vie équilibrée, entourée d’amour et en même temps tu te sens toujours très attirée par les voyages, par l’aventure et de vivre autrement que les autres.

Tu as la chance d’avoir trouvé le compagnon qui adhère à tes besoins et si moi et Zahra nous avons parfaitement adhéré à ce choix de vie c’est parce que cela fait partie de notre mission. Moi j’ai envie et je n’ai pas terminé mon travail, je souhaite donc continuer l’aventure avec vous et le plus vite possible.

Etre délocalisée et déracinée sera une période très très difficile et je ferai tout mon possible pour m’adapter. Je ne veux pas changer de famille, c’est toi ma famille et si j’ai le choix en France c’est de vivre avec Zahra chez ta mère.

Là-bas énergétiquement je pourrai me rendre utile et le contact sera pour nous encore moins coupé car c’est ta mère et tu vas pouvoir plus facilement communiquer avec elle. Il y a le lien du sang, de la famille et je ne souhaite pas aller dans une famille d’accueil.

J’ai reçu le soin, il m’a fait le plus grand bien surtout sur le plan émotionnel et je t’en remercie.

Comme tu le souhaites, je mettrai tout en œuvre pour être forte bien que j’appréhende ce voyage et ce retour. J’espère que vous ne nous oublierait pas, ce serait trop cruel car je vous aime plus que tout et je vais avoir du mal à trouver mes repères, privée de votre présence, de votre affection et surtout du travail que je dois accomplir auprès de toi. Heureusement que nos âmes sont connectées pendant toute la durée de cette séparation cela me permettra de ne pas me sentir abandonnée car mon vœu le plus cher est de vous accompagner partout où vous allez.

Revenez très vite nous chercher, tu es ma maman et j’ai besoin de toi pour vivre sur le plan terrestre. Je t’aime, je vous aime tous les deux.

 width=Titus, tu t’es bagarré avec le noir, je dois te dire de la part de ta nouvelle gardienne que jamais il n’entrera dans la maison, mais il a faim, il veut manger et elle ne peut le laisser sans le nourrir, ce serait cruel de sa part de ne pas le faire surtout que c’est l’hiver et qu’il fait froid dehors.

Oui je le comprends bien mais j’ai aussi compris qu’il veut prendre ma place ici et ça je ne peux pas le tolérer. Ca me crée du stress, ça me rend agressif,  je sais qu’il est plus fort que moi et j’en ai peur maintenant. Il mord et moi je n’arrive pas à me défendre.

Ta gardienne fera tout ce qu’elle peut pour qu’il te laisse tranquille et reste à sa place Titus.

Je l’espère, car ici c’est chez moi et je ne veux pas lui céder la place même s’il me dit qu’il a déjà été avec elle.

Etait-ce Jazz ?

Oui

Ne t’inquiète pas Titus, tu auras toujours une place privilégiée, elle me charge de te le dire.

Dis-lui merci, de mon côté je ferai aussi un effort pour être moins bruyant la nuit et la laisser se reposer. Je me suis attaché à elle, dit le lui…

Le Noir, je suis chargé de te dire que M.. veut bien te nourrir, mais tu dois comprendre que tu es seulement toléré pour manger. Tu ne peux en aucun cas rentrer dans la maison et encore moins vouloir prendre la place de Titus. C’est chez lui ici et tu dois le respecter. Elle t’a construit une petite cabane pour te servir d’abris et tu dois te limiter à ça. Lorsque tu as mangé, tu dois partir et surtout respecter Titus. Si tu pouvais aussi éviter de ramener tous tes potes, ce n’est pas le resto du cœur ici et tu devrais être content qu’on te donne à manger et ne pas en abuser en ramenant tous les chats errants.

Je sais, je suis ingrat, mais ces pauvres chats ont terriblement faim aussi et ils ont bien remarqué que j’ai trouvé une bonne maison. Je me suis remplumé depuis que je viens ici et ça ne passe pas inaperçu. Je ne souhaite pas les ramener, mais ils me suivent et ont compris qu’on trouvait à manger ici, je n’y peux rien surtout que moi je veux m’installer chez elle, j’étais déjà avec elle.

Jazz ?

Oui et j’ai enfin la chance de la retrouver. Il m’est insupportable et difficile de laisser passer cette chance.

 Elle l’a compris, mais elle te dit que même si tu as déjà été avec elle dans une autre vie, ce n’est pas une raison pour que tu viennes lui faire le bordel dans sa vie en ce moment. Elle s’est chargé de Titus et a le devoir de le soigner et le choyer, par respect pour sa maman (l’ancienne gardienne de Titus) elle doit bien s’en occuper et le protéger. Ca a toujours été chez lui ici et ça le restera. Tu peux le respecter aussi ?

Oui mais je trouve ça très cruel, ce n’est pas très juste vis-à-vis de moi alors qu’on pourrait trouver un terrain d’entente tous les trois. Dis-le-lui.

Je lui dirai, mais en attendant fais tout ce que tu peux pour éviter Titus. Les bagarres sont intolérables, surtout que Titus, âgé, se trouve physiquement en situation d’infériorité vis-à-vis de toi et cela n’est pas juste pour lui non plus.

C’est difficile à vivre et à accepter pour moi, elle doit se mettre à ma place et me comprendre aussi.

Pour l’instant il faut surtout éviter les bagarres et laisser Titus tranquille. Viens manger et repars après. Peut-être que le temps arrangera les choses…

 width=Ta gardienne me dit que depuis que vous habitez cette maison au Chili, elle ne te reconnait plus. Tu es agressif lorsque tu es au jardin et ressens une présence de l’autre côté, chez le voisin (chien ou humain) et tu cherches à passer la clôture pour régler les comptes à côté. Que se passe-t-il ?

Je ne peux l’expliquer, c’est plus fort que moi, les énergies des voisins ne sont pas bonnes, il y a beaucoup de choses malignes chez eux et le chien en est chargé aussi. Cela me rend méchant et agressif vis-à-vis d’eux. J’ai peur pour mes gardiens, je ne veux pas que ça vienne ici (entités) et j’aboie pour les faire fuir.

Je me mets en colère, je deviens agressif et n’arrive plus à me contrôler.

Il va pourtant le falloir Stucky car ce n’est pas vivable pour tes gardiens et inacceptable pour les voisins. Ne t’occupe pas d’eux, tu es en sécurité chez toi et tes gardiens aussi. Je vais leur expliquer la situation.

 width=Tu as un gros souci avec ton oreille gauche et il faudrait t’enlever un gros polype, une grosse tumeur qui s’infecte et risque de se propager dans ton cerveau, Nini. Ta gardienne aimerait savoir comment tu te sens et si tu souhaites qu’ils tentent l’opération ou pas ?

Cette oreille me fait souffrir mais pour l’instant j’arrive encore à gérer. J’aimerais qu’on m’enlève cette masse qui fait pression dans toute ma tête et qu’on me soulage, mais je ne veux pas rester chez le vétérinaire.

Tu ne resterais qu’un jour ou deux Nini, alors dis-moi quel est ton souhait ?

Je suis sur mon chemin, mais si je pouvais encore rester un peu, oui j’aimerais bien mais qu’ils ne s’acharnent pas si le véto n’est pas favorable. Tant que c’est supportable je suis contente de mon sort.

J’ai été choyée, je n’ai jamais manqué de rien et j’ai eu une belle vie bien remplie. Je sais que pour eux c’est une décision difficile à prendre, mais qu’ils fassent confiance au véto après les autres investigations. Ces visites chez le véto me traumatisent, mais je sais que c’est pour mon bien.

 width=Ta gardienne me charge d’un message pour toi Java :

J’ai totalement confiance en elle pour moi et je l’aime de tout mon cœur mais j’ai peur de ses réactions avec les autres humains et animaux. Elle est imprévisible et attaque facilement. Je la sens stressée pour énormément de situations et c’est pourquoi je suis mal à l’aise face aux situations imprévues.

Plutôt que d’être agressive envers certains humains et animaux, ne pourrait-elle pas simplement les ignorer?
Mes questions sont:Pourquoi est-elle si agressive avec les chiens? Est-ce de la peur ou de la haine?
Quels sont ses sentiments? A-t-elle des choses à me communiquer?

Je suis désolée, je lui cause beaucoup de tracas et je comprends que mon comportement ne soit pas tolérable, mais c’est plus fort que moi. C’est impulsif et je n’y peux rien, je panique lorsqu’on s’approche trop d’elle et je ne contrôle plus rien.

Pour quelles raisons es-tu si agressive avec les autres chiens ? Est-ce dû à ton passé  ou parce que tu ne les aimes pas ? Ou par peur ou par haine ?

Tu es ma gardienne d’amour, ma maman et je suis ta petite fille. Certes c’est toi qui tiens les rennes et qui doit gérer la situation, mais moi, malgré que je sois si petite, je me dois de te protéger.

Oui j’ai peur qu’on te fasse du mal lorsqu’on s’approche de toi et j’ai aussi peur que quelqu’un d’autre puisse prendre ma place.

N’es-tu pas un peu trop possessive Java ?

Oui peut-être, mais c’est normal, je l’aime et ne veux pas la partager. C’est juste que mon tempérament est un peu possessif, mais j’ai trop peur de perdre ma place, car ma mission consiste à la protéger. La protéger contre elle mais aussi contre autrui (chiens et humains).

Elle est encore bien immature dans bien des domaines et je dois veiller sur elle. Je suis un peu son chien de garde en quelque sorte, et je ne fais que mon travail.

Je lui transmettrai tes messages Java, peut-être pourrais-tu tout de même faire un effort afin d’être plus tolérante, plus souple, moins agressive et que vous puissiez retourner en randonnée ?

Je vais essayer, mais ce sera difficile car complètement inné, je ne réfléchis pas, c’est l’instinct qui domine, l’instinct est dominé par la peur qu’on lui fasse du mal, par la peur qu’on prenne ma place si le travail que j’accomplis est mal fait.

Je ne crois pas Java qu’on te demande là-haut d’être agressive pour remplir ta mission, bien au contraire.

Peut-être que je manque de confiance en moi alors (tout comme elle d’ailleurs) et que je dois le travailler pour être moins sur le qui-vive mais elle a besoin qu’on la protège, j’ai été envoyé pour ça.

Dis-lui que lorsqu’elle aura confiance en elle et en la vie, je serai moins méfiante aussi.