Messages communication animale 2017

 width=Ta gardienne me demande pourquoi tu ne veux pas faire pipi dans la litière et pourquoi tu cries la nuit ?

Je porte souvent des énergies qui ne m’appartiennent pas et cela change mon comportement. J’ai peur surtout la nuit et je crie pour les faire fuir.

Et le pipi ?

Pour lui montrer que je suis contrarié par toutes ces présences, et puis je n’aime pas partager la caisse.

 width=Ta gardienne me demande pourquoi tu ne veux pas rester avec eux et que tu as peur à leur approche ?

Parce que je suis un chat peureux, oui j’ai peur de tout, je n’y peux rien, c’est ainsi depuis toute petite. Ma maman ne s’est pas assez longtemps occupée de me rassurer. Je les aime et en même temps je sais que c’est frustrant pour eux parce que je les crains. Ce n’est que lorsqu’ils me prennent dans leurs bras que je me sens en sécurité.

Ils veillent sur toi Moogly, tu n’as rien à craindre de leur part, ils t’aiment.

 width=Ta gardienne me demande de communiquer avec toi. Elle a quelques questions à te poser mais aussi des messages et des demandes pour toi.

« Que s’est-il passé durant ta jeunesse?

Pourquoi tes premiers maîtres t’ont-ils amené à la Spa?

Es-tu heureux que je t’aie adopté?

Te sens-tu bien ici?

Ce que j’aimerais que tu fasses :

Que tu n’aboies plus contre les personnes qui viennent à la maison car tu les effraies 

Que tu sois moins protecteur et possessif avec moi 

Que tu ne fasses plus tes besoins à l’intérieur quand je pars

Que tu ne grognes pas contre les personnes qui veulent te dire bonjour 

Que tu ne montes plus sur mon canapé, tu as un panier rien que pour toi.

Je ne t’abandonnerai jamais ». 

Petit déjà je me suis retrouvé au refuge et j’ai toujours peur d’y retourner.

Ta gardienne t’aime et ne t’abandonnera jamais Harone, c’est une crainte injustifiée, tu ne dois plus y penser et ne pas en avoir peur.

Il y a des tensions ici et tout ne va pas bien, j’ai peur qu’elle ne me garde pas.

Encore une fois Harone, tu n’as pas besoin d’avoir cette crainte, ta gardienne ne t’abandonnera pas. Dis-moi ce qui s’est passé dans ta jeunesse ?

Des conflits, des cris, des pleurs, une séparation et le refuge pour moi. Beaucoup de stress, d’angoisses, j’étais petit et malheureux et je sais bien qu’il me manque des éléments qui ne me permettent pas aujourd’hui de vivre comme un chien normal. J’ai été très malheureux et on ne m’a pas éduqué comme il se doit. Je me sens à moitié moi et à moitié pas moi.

Peux-tu m’expliquer ce que tu essayes de me dire ?

C’est difficile de te faire comprendre, mais parfois je me sens centré ici et maintenant et parfois il y a des moments de peurs, de panique et dans mon comportement ce n’est plus moi.

Ça va Harone, j’ai compris et je vais t’aider. Es-tu heureux avec Laura ?

Oui je l’aime, mais encore une fois, parfois, j’ai peur qu’elle ne m’abandonne. Il y a ces derniers mois, des moments difficiles et je crains cette séparation. Mais je suis bien ici, je me sens chez moi maintenant et je ne veux pas partir. Je suis désolé si je suis aussi possessif et protecteur envers elle, c’est plus fort que moi et j’ai toujours peur lorsque quelqu’un vient à la maison de compter moins, d’être moins aimé, qu’elle ne s’occupe pas de moi et que je suis en reste…

Elle est ma maman maintenant et je me dois de remplir mon rôle, je me dois de la protéger, de veiller sur elle, car elle aussi a souffert de l’abandon et je reconnais que de par mon passé et ces peurs qui sont ancrées en moi, j’ai du mal à remplir ma mission. Je suis désolé de lui créer autant de tracas et ces pipis lorsque je suis seul, ce n’est pas de la vengeance, ce sont des peurs, des crises d’angoisse. Le canapé, je ne comprends pas, il est très confortable et je me sens bien dessus. Cela me donne confiance de dormir en hauteur ou tout simplement d’être en hauteur, de me prélasser à l’endroit où elle aime se poser. Dis-lui que nous les animaux nous aimons aussi le confort et de dormir toujours dans mon panier n’est pas rassurant, cela ne me donne pas le sentiment d’être son garçon et d’être traité comme tel. La différence m’affecte beaucoup.

Je lui communiquerai toutes les réponses, Harone, à toi aussi de faire quelques efforts surtout concernant tes grognements et aboiements contre les personnes, car cela n’est pas acceptable.

Je sais que je mets une barrière de sécurité entre elle et les autres et ne peux m’en empêcher. Je suis désolé.

Je me sens très vite fatiguée et à bout de souffle. Je ressens une oppression dans la poitrine mais je ne peux pas dire que c’est très  width=douloureux.

Le plaisir que j’éprouve lorsque je me dépense physiquement et bien supérieur à toutes ces gênes. Les ballades « gentilles » en forêt me frustrent beaucoup. Je sais que j’ai maintenant l’âge d’un senior et que je dois me ménager mais j’adore courir, partir et revenir et c’est difficile de ne plus le faire pour moi.

Le chaton ? Sans plus, ce n’est pas vraiment une compagnie pour moi et encore moins un compagnon de jeu.

Sa taille pose problème et il a peur de moi mais toi tu en as besoin énergétiquement et c’est bien pour toi il t’apportera un équilibre et sera à tes côtés le jour où moi je devrais partir.

Tu sais j’ai une vie de princesse auprès de toi, je me sens être ton compagnon, ta fille et j‘ai eu de la chance de partager des années de bonheur avec toi. Nous avons une relation très fusionnelle et je sais que mon départ te sera très difficile.

Moi je suis sur mon chemin, je commence à vaquer aux besoins que tout départ réclame et un jour je soufflerai la bougie parce que c’est la loi. Cela ne signifie pas que je partirai demain ou dans quelques temps, non cela signifie qu’un jour je vais devoir te laisser et c