Ta gardienne aimerait que tu répondes à ses questions, elle est très inquiète pour ton état de santé :

– Est-ce qu’elle a mal ? Est-ce qu’elle sait ce qui pourrait la soulager ? Pourquoi s’abîme-t-elle la peau de manière frénétique, je dirais même si violemment ?- Est-ce que cette vie lui convient ? (Collerette, vie à l’intérieur…) ?- Est-ce qu’elle pense à vouloir rejoindre le ciel ?

Je sais qu’elle s’inquiète et qu’elle est malheureuse pour moi, je suis tellement navrée de lui créer tous ces tracas. Ce n’est douloureux que lorsque je me gratte à sang, autrement c’est surtout de vives démangeaisons que je ressens et je ne peux m’empêcher, c’est plus fort que moi, je ressens parfois comme des pics très vifs comme des décharges électriques, et là je ne peux plus me maîtriser,  j’ai besoin de m’attaquer la peau, de m’arracher les poils. Là ça devient très douloureux et insupportable.

J’aimerai bien avoir une vie plus tranquille, pouvoir me promener sans collerette, sortir et me promener, me ressourcer avec les énergies de la terre, et surtout j’aimerais qu’elle trouve un moyen de m’aider à soulager ces brûlures.

Je suis sur mon chemin, je sais que sans aide extérieure elle devra trouver une solution autre, et m’aider à partir, mais je ne suis pas pressée, j’aimerais pouvoir l’accompagner encore un petit bout de chemin mais je ne sais comment faire pour aller mieux.

Dis-lui que je l’aime, je vois que mon état la fait souffrir et je lui demande pardon de lui infliger tous ces problèmes.

 

 width=

Betty, ta gardienne me charge de te demander si tu es heureuse et si tu attends quelqu’un le soir ?

Oui la jeune femme qui venait la voir et me laisser sortir un peu.

Et tu aimerais que ta gardienne te laisse sortir ?

Oui j’aimerais bien aller sur le balcon.

Et peux-tu me dire pourquoi tu la réveilles à 3h du matin en miaulant ?

J’avais l’habitude de manger et après la nuit se passait à peu près bien pour ma gardienne. Les nuits étaient anxiogènes et elle avait beaucoup de mal à dormir. Le stress, les peurs, les angoisses étaient omni présentes et après 3h elle trouvait un peu la paix et la nuit se terminait correctement.

Regrettes-tu ton ancienne gardienne ?

Un peu bien sûr, mais elle est partie et je sais qu’elle ne reviendra jamais, je suis très contente d’avoir trouvé une nouvelle maman. J’ai de la chance, et lorsque les mémoires seront moins présentes je lui montrerai ma gratitude.

Je suis un chat de type nettoyeur, ma précédente maman en avait constamment besoin, à cause du traitement de sa lourde pathologie elle portait beaucoup d’énergies qui ne lui appartenaient pas. Les câlins, ce n’est pas trop mon truc ou du moins pas encore, mais je suis heureuse d’être là. Dis-lui qu’il me faut juste du temps pour oublier ce passé qui est encore tout récent, et pour trouver ma place chez elle et avec elle.

Aller en haut