&nbsp,

Noël 2014_0584Adonis, tu sembles être en grande souffrance, tu ne peux plus marcher, n’arrive plus à te coucher et tu souffres trop lorsque ta gardienne te soulève.

Oui c’est vrai, j’ai mal dans tout mon corps et mes pattes n’arrivent plus à me porter. A chaque mouvement que je fais, j’ai comme l’impression que ma charpente va se briser.

Que souhaites-tu Adonis ? Ce n’est plus une vie pour toi, et ta gardienne pour ne plus te voir souffrir, est prête à te laisser partir. Et toi l’es-tu ?

Oui, même si je profite encore du peu que je peux « être avec elle et Lobo » et manger de bon cœur, je sais que je suis sur mon chemin et Alaska, maintenant qu’il s’est ressourcé, m’attend pour faire le passage et me guider au jardin des animaux tout comme il l’a fait lorsque je suis arrivé chez eux. Je n’ai pas peur, je ne voudrais juste pas qu’elle ait trop de peine, et qu’elle continue de faire le travail sur elle pour l’aider à avancer sur son chemin et dans sa vie. Je l’aime et je sais que si elle m’aide à partir, c’est par amour qu’elle le fait pour moi.

Adonis est parti le 20/03/2016