Ta gardienne me charge d’un message pour toi et a quelques questions à te poser :

Pouvez-vous prendre contact avec Uhisky et lui dire que je suis vraiment fière d’elle, elle s’est battue courageusement contre la maladie.

Lui dire également que je suis désolée de lui avoir imposé toutes ces séances chez le vétérinaire, mais que j’espérais pouvoir la garder plus longtemps à mes côtés.

Je vois bien qu’elle ne se sent pas bien et j’aimerais savoir si je peux encore faire quelque chose pour l’aider.

Peut-elle me dire si elle est arrivée au bout de son chemin et si elle veut que je l’aide à partir ? Je n’ai pas le courage de la voir s’affaiblir et décliner encore.

Je voudrais qu’elle sache que je l’aime très fort, et qu’elle m’a apporté beaucoup dans ma vie depuis son arrivée à la maison. J’espère que j’ai pu la rendre heureuse en retour.

On a partagé beaucoup de complicité, je sais qu’on a un lien psychique toutes les deux. Elle est mon chat miroir et son absence va être très difficile pour moi.

  J’aimerais, avant de répondre à tes questions te dire merci. Mille mercis pour ton aide, pour tout ce que tu as fait pour moi. Moi aussi je suis fière de ma gardienne d’amour pour toute la compassion et l’empathie que tu as envers moi. Cette opération nous a permis d’être encore ensemble quelques mois, mais ce traitement me fatigue, m’use et m’épuise physiquement et mentalement. Au début, ça allait, maintenant ça devient de plus en plus difficile et je redoute les séances qui me stressent énormément.

Moi aussi je t’aime très fort, mais tu dois accepter que je sois sur mon chemin et que je mérite de pouvoir me reposer et me ressourcer. J’essaye de résister, de ma battre mais cette chimio efficace pour mes cellules cancéreuses, intoxique mon corps par ailleurs et je n’   ai plus la force pour lutter contre.

Tu es ma maman, je suis ta petite fille et fière de l’être. J’ai vécu une belle vie de chat, je devrais dire d’humain auprès de toi et j’ai été très heureuse. Tu es une battante dans la vie, mais tu sais aussi quand c’est le moment de lâcher prise, et moi je suis arrivée, sauf miracle, au bout de mon chemin.

J’aimerais que tu m’aides à partir lorsque tu seras prête, moi je le suis et je sais que mieux que je partirai, plus vite je pourrai me reposer et me ressourcer pour te revenir. Nous sommes reliées toutes les deux et nous avons encore beaucoup de choses à travailler et partager ensemble. J’ai donc  très envie de te revenir et j’espère que tu le souhaites aussi. Ne sois pas triste, je ne serai jamais très loin et je pourrai t’envoyer des signes et te faire des petits coucous avant mon retour. Ce ne sera pas long, fais-moi confiance, je t’aime.