Ta gardienne me demande de te transmettre des messages et de te poser quelques questions :

-Est-tu heureux ? 

-Qu’Est ce qui ne va pas pour que tu refuses de te nourrir ? 

-À tu des douleurs ou une gênes dans ton corps ou ton esprit ? 

-Comment pourrais-je m’améliorer dans ma façon de m’occuper de toi ? 

-Y’a t’il quelque chose dont tu aies besoin ? 

-Est ce que quelque chose te dérange dans ton environnement ? 

– Comment vis tu le changement de maison ? 

-Est-ce que je suis à la hauteur de tes besoins ? 

-Comment je pourrais t’aider ? 

– Et je veux te dire que je t’aime du plus profond de mon cœur et que je comprendrais si tu ne veux plus vivre mais aide moi s’il te plaît à comprendre. 

Dis-lui merci pour son message et dis-lui que moi je l’aime aussi. Je suis navré de lui causer des inquiétudes mais je me sens une petite forme, une toute petite forme et j’ai du mal à me nourrir. Une gêne et des brûlures dans le ventre, quelques nausées aussi et cela ne me donne pas envie de manger. Je ressens aussi quelques douleurs dans la bouche et difficile de grignoter, de mastiquer.

Dis-lui que je suis heureux, cela n’a rien à voir avec elle, elle est et a toujours été à la hauteur de mes besoins, m’a choyé et respecté comme un être humain, je suis son petit Pampan, son petit garçon et je n’ai jamais manqué de rien. Elle fait tout ce qu’elle peut pour moi, et toutes ces années ensemble ont été du pur et grand bonheur. Une vie de lapin remplie d’amour et d’attentions, de câlins et de tendresse. Ces derniers mois et notamment ces dernières semaines je me sens fatigué, mon cœur commence à peiner et mes reins et mon système digestif aussi. Je ressens des bobos dans tout le corps probablement dus à l’âge et je prépare doucement à mon rythme ma transition depuis quelque temps.

Je sais ce sera difficile à entendre pour toi, mais sache que je t’aime et que lorsque le moment sera venu de nous séparer un petit laps de temps mon âme est et restera toujours reliée à la tienne où que je sois. J’aimerais bien encore pouvoir tenir quelque temps, mais pour cela je dois retrouver l’envie et la force de me nourrir. Le changement de territoire m’a un peu stressé et depuis les reins se sont sans doute un peu cristallisés, la peur sans doute…

Je me sens bien dans cette maison, mais comme je me réfugie souvent dans mon corps astral pour gérer mon état, je ne suis pas centré dans le présent, le ici et maintenant et j’ai un peu plus de mal à m’adapter. Je sais que tu t’y plais, énergétiquement elle vibre bien et c’est l’essentiel. Ne culpabilise pas si tu ne peux m’aider à retrouver la forme, j’ai un âge où je deviens un senior et comme tout senior les soucis de santé suivent. Mais rassure-toi, je ne suis pas en souffrance, je gère…